Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Alpes et Midi
Centre Presse Aveyron
L'Aisne Nouvelle
L'Echo de Vibraye
L'Essor
La Charente Libre
La Vie Corrézienne
Le Courrier de la Mayenne
Le Journal de l'Orne
Le Paysan du Haut-Rhin
Les Dernières Nouvelles d'Alsace
Les Sables Vendée Journal
Libération Champagne
Presse Océan
Var Matin

11 SEPTEMBRE 2001 - " J'AURAIS DU MOURIR PLUSIEURS FOIS ".

HOMMAGES : Textes - Poèmes - Lettres ouvertes

12-09-2012

Deux avions frappaient l'un des symboles de la réussite économique des États-Unis, Il y a 11 ans.

Comme dans la vie, sur Twitter les hommages aux évènements du World Trade Center se multiplient.
On appelle cela la mémoire flash en psychologie.
Lorsqu'un évènement surprenant survient et que la masse sent d'instinct, qu'il marquera un tournant dans l'histoire, le souvenir s'imprime durablement dans l'esprit de chaque personne.
Qui ne se rappelle pas avec une acuité troublante, même des années plus tard, ce qu'elle faisait au moment où la nouvelle est tombée ?.

Pour l'aspect "vécu
", nous vous recommandons le livre de Bruno Dellinger :
Minute par minute, la catastrophe du 11 septembre racontée de l'intérieur par l'un des rares Français qui l'ait vécue: un document d'un réalisme saisissant. Son ouvrage aurait pu s’appeler :
« J’aurais dû mourir plusieurs fois »


Il raconte ici, avec un rare sens du détail :

  • Les événements qui ont bouleversé sa vie et changé la face du monde.
  • De l'impact à aujourd'hui, en passant par son évacuation in extremis et les semaines de psychose qui ont suivi, il déroule le film du chaos.
  • Avec franchise et émotion, il ne cache rien de ses réactions pendant et après le drame, de ses traumatismes, du climat de psychose qui a envahi la ville.

Véritable cataclysme, les attentats du 11 septembre 2001 illustrent bien ce phénomène.
Chaque année, le monde rend hommage à plus de 3000 personnes disparues dans cet enfer.
Twitter ne fait pas exception :
Si certains commentaires déplacés surgissent (à l'image de certaines pubs de mauvais goûts), la tendance générale est au recueillement et les condoléances aux familles de victimes sont légions sur le réseau social.

Les "twittos", qui accomplissent leur devoir de mémoire n'oublient toutefois pas que les attentats du World Trade Center ont marqué le début d'une époque troublée.

Un plus tard plus tard, l'Afghanistan payait le prix de ce drame.

Source : JD

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →