Carnet

2,3 millions de décès, l'addition est salé !

MEDECINE SANTE

26-03-2013

L’excès de sel serait responsable de 2,3 millions de décès
Un million de ces décès annuels interviendraient avant 69 ans

Selon les chercheurs de Harvard, la consommation excessive de sel entraînerait la mort de 2,3 millions de personnes chaque année.Pour la plupart des pays cette consommation excède les recommandations de l'OMS soit 5 grammes de sel (ou 2000 mg de sodium par jour).
Les chercheurs se sont basés sur 247 études qui a mobilisé 488 chercheurs de 50 pays.
Ils ont cherché à déterminer le nombre de décès liés à l’excès de sel à partir de 107 études prospectives évaluant le rôle du chlorure de sodium dans la pression artérielle
Ils ont analysés la manière dont ces modifications dans la pression artérielle modifient les risques d’AVC et de maladies cardiovasculaires. Ils ont défini pour cela un seuil optimal de sodium à ne pas dépasser :

  • 2,5 grammes de sel, ou 1000 mg de sodium.
  • 60% des décès d’origine cardiovasculaire liés à la consommation excessive de sel concerneraient les hommes

Le record est enregistré en Ukraine
Les infarctus et les AVC seraient responsables chacun de 40% des décès. Près d’un million de ces décès sont considérés comme prématurés (car intervenant chez des adultes de moins de 69 ans). 84% des décès se compteraient hors des pays développés :
Le record est enregistré en Ukraine (2109 morts par million d’adultes)

  1. Russie (1803 par million)
  2. Egypte (836 par million).
  3. A l’inverse les taux les plus bas seraient enregistrés au Qatar (73 par million), Kenya (78 par million) et Emirats Arabes Unis (134 par million).
Ces données doivent cependant être prises avec précaution, il s’agit d’extrapolations statistiques, (et non du résultat d’études liant spécifiquement pays par pays la consommation de sel au risque de décès).
Objectif : 5 grammes
Les hommes en France consomment 8,7 grammes de sel par jour et les femmes et les enfants 6,7 grammes. Les pouvoirs publics visent les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé : soit 5 grammes par jour. La majorité de ce sel provient de la nutrition (et non de la salière sur la table...) :  pains, fromages, charcuteries, aliments industriels, plats préparés...

Source : lanutrition.fr

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →