Carnet

3 ans de vagues de chaleur et peu de décès

09/04/2013

Les 3 dernières vagues de chaleur en 2010, 2011 et 2012 en France ont entraîné relativement peu de décès par rapport aux canicules de 2003 et 2006...


Selon l'étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH)


Les canicules les plus intenses :

  • 2003 : surmortalité estimée à 15.000 décès
  • 2006 : avec 2.000 décès

 

Les 3  étés écoulés se sont soldés au total par quelques dizaines de décès en excès
L'Institut de veille sanitaire (InVS) a réalisé les calculs suivants :

  1. Dans les 13 départements concernés par l'épisode de chaleur, la vague de chaleur de juillet 2010 (1,9 degré plus élevées que la normale), s'est soldée par un total de 84 décès en excès   
  2. Avec 35 morts en excès, l'impact le plus fort enregistré est dans les Alpes-Maritimes.
  3. Août 2011 : l'épisode de chaleur a été plus limité avec +0,5 degré par rapport à la normale et dans les 15 départements visés par l'alerte : 39 décès en excès ont été comptabilisés.
  4. Août 2012 : les températures ont dépassé de 1,8 degré la normale saisonnière et "des excès modérés de mortalité ont été constatés dans 10 départements". Toutefois sur l'ensemble des 26 départements touchés par ce court épisode de fortes chaleurs 45 décès de moins qu'attendu (habituellement) ont été constatés
  5. Les températures d'août 2003 a titre de comparaison avaient dépassé de 4,6 degrés la normale tandis qu'en juillet 2006 l'excès avait été de 4,1 degrés.

La surmortalité associée aux vagues de chaleur entre 2010 et 2012 demeure faible dans son ampleur et très inférieure aux pics observés en 2003 et en 2006.
Grâce à l'efficacité des mesures de prévention mises en place depuis 2003 ce faible impact peut être vu comme encourageant.


Un plan national canicule


Le Plan créé en 2004 a limité l'impact des grandes chaleurs sur la santé, avec des mesures de prévention (recommandations et protection des personnes à risque comme les séniors et les malades) et des mesures de gestion de crise (mobilisation notamment des hôpitaux et maisons de retraite).
Difficile de conclure à une baisse du risque lié à la chaleur car les vagues de chaleur de 2010, 2011 et 2012 ne sont pas comparables aux canicules de 2003 et 2006 en termes de durée et d'intensité.

Source : Afp

Un problème qui concerne un milliard de personnes

1ere cause de décès prématuré et de handicap dans le monde L’hypertension artérielle est l’un des p...

Faut-il avoir peur de la nouvelle grippe aviaire?

Le virus H7N9 de la grippe aviaire a fait un sixième mort en Chine, dans l'est du pays où les autori...

La pollution atmosphérique urbaine : principale cause environnementale de mortalité dans le monde d’ici 2050

La pollution atmosphérique extérieure a contribué à 1,2 millions de décès prématurés en Chine en 201...

1/3 des adultes souffre d'hypertension artérielle dans le monde.

L'hypertension peut être évitée et traitée. Dans le monde, plus d'un adulte sur trois souffre d’hyp...