Carnet

A quand un défilé de collections funéraires ?...

30/08/2013

Pourquoi lacer les chaussures d’un mort alors qu’il ne se relèvera plus jamais ?

Habits pour la tombe
L’absence de réelles innovations en matière funéraire a poussé quelques artistes à  révolutionner le passage de l’au-delà grâce à la création vestimentaire…
L’alternative aux mocassins de grands-pères de Pia Interlandi trouve sa vocation dans la création funéraire biodégradable. La styliste réussit à faire émerger une forme de poésie du funèbre…    
« Le projet cochon » -  L’expérience Baptisée « The pig project » se veut radicale.
Cette Australienne de 27 ans, un brin gothique, réquisitionne 20 carcasses de cochons pour tester l’impact écologique de ses tissus sous terre…

  • Les pratiques qu’elle estime « intrusives » sont rejetées :  
  • La thanatopraxie qui utilise le formol pour retarder la décomposition
  • Les cercueils dont les matériaux regorgent de substances toxiques.

 

 Photo: Devika Bilimoria

Elle élabore des linceuls en fibres naturelles, qui se désagrègent facilement sous terre sans laisser de traces. Son travail nous plonge visuellement dans un univers disons médiéval. En totale symbiose avec sa philosophie, Pia exerce désormais en Angleterre comme conseillère funéraire et cela « tombe » bien car la tendance en vogue est l’enterrement naturel.
Son militantisme dépasse la simple question écologique pour acquérir une dimension spirituelle :

  • « L’habit d’inhumation est la dernière peau qui sera placé sur nous et fusionnera, littéralement et symboliquement, avec nous au cours de notre décomposition. »

Bientôt à la mode : Le pyjama de champignons funéraire.


L’artiste visuelle Jae Rhim Lee a imaginé un costume bourré de champignons dévoreurs de pollution. L’artiste explique que notre corps est une bombe toxique et contaminé par des substances nocives ; les pratiques funéraires modernes (sous entendu : la thanatopraxie, utilisée dans 4 décès sur 10 en France) aggraveraient la toxicité des corps.

Jae tente d’élever une armée de champignons, elle en sélectionne les plus goulus. Ils seront à terme intégrés à un pyjama mortuaire, réalisant ainsi son rêve :
Nous faire tous finir en compost. A quand le défilé de collection funéraire ?...

source : lexpress.fr

L'écologie, nouvelle contrainte dans le funéraire

Le développement des cimetières naturels a pour conséquence  pour les pompes funèbres de pouvoir pro...

Les données de l'état-civil français vont être archiver par les Mormons.

Family Search International  (entreprise généalogique des Mormons) a obtenu l’autorisation de la Cni...

Le prix du terrain flambe aussi sous terre …

A l'instar des prix immobiliers, il est de plus en plus difficile de trouver un domicile perpétuel à...

Assurance décès : Renseignez-vous auprès de votre entreprise

Souscrire à une assurance décès Si votre conjoint ne travaille pas ou est beaucoup plus jeune que v...