Carnet

Allergie aux arachides, une allergie mortelle

28/07/2014

L'allergie aux arachides est la cause la plus fréquente de décès par allergie alimentaire. En effet, elle affecte 1,3% de la population générale et touche 7% des frères et sœurs de la personne allergiques selon le Journal British Medical de 1996. Les arachides sont la principale cause de graves réactions allergiques alimentaires, suivis par les crustacés, les poissons, les noix et les œufs.

Caractéristiques de l’allergie


L'allergie aux arachides peut être caractérisée par des symptômes graves, comme des gastro-intestinaux ou encore des symptômes respiratoires et de la peau. Plus grave encore, l’ingestion d’arachides peut entraîner un choc anaphylactique potentiellement mortel pour une personne qui en est allergique.

Le choc anaphylactique est une réaction allergique dans lequel la libération d'histamine provoque un gonflement, une difficulté à respirer, une insuffisance cardiaque, un collapsus circulatoire, et malheureusement la mort. Un tiers des personnes allergiques aux arachides ont des réactions graves telles que l’anaphylaxie fatale.    

Eviction stricte de l’arachide

Il n'existe aucun remède pour l'allergie à l'arachide et aucun traitement qui élimine ou réduit la gravité de l'allergie à l'arachide. Les traitements actuels ne traitent que les symptômes d'une réaction allergique, une fois qu'il a eu lieu. L’éviction de l'arachide est la seule façon de prévenir une réaction allergique. En effet, les réactions peuvent commencer et se produire rapidement, ce qui peut provoquer, dans des cas extrêmes, la mort en seulement quelques minutes.

Les personnes dont l’allergie est grave doivent utiliser l'adrénaline pour aider à prévenir un choc anaphylactique. Si administrée à temps, une injection d'épinéphrine peut inverser la condition anaphylactique en resserrant rapidement les vaisseaux sanguins, augmentant le rythme cardiaque, la diminution de l'enflure autour du visage et de la gorge, et détendre les muscles dans les poumons. Une fois administrée, il est impératif d’aller à l’hôpital.


Source : www.medicinenet.com

 

La septicémie peut être fatale
La septicémie est courante et potentiellement mortelle si elle est déclenchée par une infection. Dan...
L’ulcère de l’estomac peut être mortel
Les complications d'ulcère de l'estomac entraînent environ 6500 décès par an. Les ulcères peuvent êt...
La famine peut être fatale
Le système immunitaire attaqué Le corps humain ne peut survivre sans oxygène, sans eau mais égaleme...
La pneumonie peut être fatale
  La pneumonie est une infection touchant les poumons de deux façons. La pneumonie lobaire affecte...