Carnet

André Ruellan : De l’humour noir même dans son avis de décès

EXEMPLE D'AVIS DE DÉCÈS DANS LE MONDE

07-06-2017

L’écrivain de science-fiction André Ruellan, plus connu sous le pseudo de Kurt Steiner, continue de surprendre les lecteurs par son humour noir qui transparaît même jusque dans son avis de décès paru dans le journal Le Monde. En 1963, Ruellan remporte le prix de l’Humour noir grâce à l’ouvrage le Manuel du savoir-mourir dont il est l’auteur. Un avis nécrologique commençant par une citation tirée du livre :

 

                                                                                                                                          « Après l’inspiration, le poète expire. »

 

Appliquant avec tout le sérieux qu’il convient les usages du savoir-mourir et qu’ « Apprendre à mourir exige du temps », 

 

André RUELLAN,

alias Kurt STEINER,

 

est décédé le jeudi 10 novembre 2016, à Paris, à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans.

 

Il s’est éteint d’un souffle, sans bâcler son agonie, ni râle déplacé, conformément à la bienséance.

Ses amis et proches apprécient l’élégance du geste.

Son neveu se tient à la disposition de ceux qui souhaitent se joindre à ce dernier rendez-vous : j.forest@artenum.com 

 

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →