Carnet

Avant de Mourir : 50 choses à faire…

SOCIOLOGIE DE LA MORT

21-01-2013
L’étude mandatée par la compagnie de vêtement Helly Hansen porte sur 2.000 adultes et recense:
Les 50 Choses que nous rêverions faire avant de décéder

Si devenir Millionnaire reste N°1 au Top 50, beaucoup de rêves ou fantasmes tournent autours du voyage comme :
  1. Voir le Taj Mahal (photo) ou la grande muraille de Chine
  2. Découvrir les aurores boréales
  3. Voyager dans l’Orient-Express

Un point mérite néanmoins d'être noté, d’autres rêves sont plus pragmatiques avec le besoin de laisser une trace après la mort :

  1. Construire sa propre maison
  2. Ecrire un roman ou inventer quelque chose qui change la vie …
La réalité économique peut aussi prendre le dessus pour certains:
  1. Ne plus avoir d'hypothèques à rembourser
  2. Emigrer vers des contrés plus favorables
C’est inquiétant ! Mauvaises nouvelles, l’enquête explique en effet que la majorité des adultes ne réaliseront que 5 de leurs fantasmes.
  • 1/3 des personnes évoquent le manque de temps pour donner vie à leurs rêves
  • 20% des personnes mettent en avant la peur d'être blessés mais aussi le manque de prise de risques.
  • 1/4 des personnes interrogées assuraient qu'elles n'avaient pas la capacité d'arriver à réaliser leurs rêves
  • 12% confessait n'avoir aucun projet avant leur disparition.
Parmi les rêves, certains se démarquent des autres :
  1. Visiter l'Harry Potter World en Floride
  2. Conduire sur la célèbre Route 66 des Etats-Unis
  3. Jouer aux casinos de Las Vegas
  4. Rencontrer la reine d'Angleterre (l’enquête a été réalisé au Royaume-Uni)…

Et paraissent plus "anodins" qu’ « Avoir une Famille » (en 38eme position) …

Source: dailymail.co.uk

Ce classement est le reflet de notre diversité.  « Aider ses semblables à être heureux »  ou « Contribuer aux progrès de l’humanité » n’apparaissent pas au « Top 50 ».
Les rêves évoqués précédemment sont très liés à notre identité, à notre appartenance à quelque chose de plus vaste, à un groupe humain, à un système de pensée ou à une religion.
Il est fondamental de connaître ses propres valeurs, et de déterminer ceux qui  semblent les plus importantes.
Lorsqu’on a fait ce travail de réflexion pour définir ses valeurs, ses buts, sa mission de vie, ce que l’on veut réaliser dans sa vie en découle beaucoup plus facilement. Nos actes sont les moyens d’atteindre nos buts et d’accomplir notre mission de vie, à condition de le vouloir …

“Chaque Homme meurt un jour – Mais tous ne vivent pas réellement.”  William Ross


 

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →