Carnet

Cas où le défunt n’a pas beaucoup d’argent

26/09/2014

L’état peut être constitué d'une quantité relativement faible de l'argent détenu par le défunt dans un compte bancaire, un fonds de pension ou une compagnie d’assurances.

Sans homologation ou lettres d'administration


Si les frais funéraires sont payés et que le montant des fonds détenus par un organisme, auquel le défunt a fait appel lors de son vivant, est sous un certain montant, il pourrait être prêt à le libérer sans que la famille ait à demander l'homologation ou des lettres d'administration. Ce montant peut varier d'un organisme à l'autre, il faudrait juste vérifier auprès de chacun d'eux.


Certaines banques et compagnies peuvent libérer des quantités relativement importantes sans la nécessité d'homologation ou de lettres d'administration. En outre, certaines banques et compagnies ont la possibilité de léguer l'argent nécessaire pour payer les funérailles, les frais d'homologation et de succession, mais rien d'autre jusqu'à ce que la famille ait l'homologation ou les lettres d'administration.


Cela dépend entièrement de la politique de la compagnie ou banque en question. Certains n’ont pas à libérer quoi que ce soit même si le montant de l’état est relativement faible. Si la compagnie refuse de libérer l'argent sans homologation ou des lettres d'administration, la famille doit demander l'homologation ou des lettres d'administration, même si elle n'est pas nécessaire dans d’autres compagnies ou banques.

 

Source: www.adviceguide.org.uk

Utilisation d'un linceul

Les types de tissu utilisés Un linceul est un tissu enveloppant le corps d’un défunt. Le tissu peut...

Les dangers du monoxyde de dihydrogène

Le monoxyde de dihydrogène est l’un des produits chimiques qui peut être dangereux pour la vie humai...

100 millions de personnes pourraient mourir du changement climatique d'ici 2030

Un rapport commandé par les gouvernements de plus de 20 pays a révélé que plus de 100 millions de...

Les funérailles en Ontario

La mort ne prévient pas, il peut arriver qu’une personne ne meure pas dans son pays mais dans un pay...