Carnet

Chirurgie de la cataracte : Diminution de 60% du risque de décès prématuré chez les femmes

27/09/2018

Une étude menée par l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) révèle que les femmes ayant subi intervention chirurgicale pour traiter les cataractes sont moins susceptibles de mourir prématurément. Le rapport estime une diminution du risque de décès de 60%. 

Moins susceptibles à d’autres maladies 

Les femmes qui ne subissent pas d’intervention chirurgicale de la cataracte sont plus exposées au risque de décès prématuré, selon l’étude. Elles sont également sont plus susceptibles de mourir de maladies neurologiques, infectieuses, vasculaires, pulmonaires et de cancer que celles qui ont fait l’objet d’une chirurgie. Les chercheurs s’attendent à ce que le nouveau rapport puisse donner des réponses réelles sur la manière dont la chirurgie de la cataracte réduit le risque de décès prématuré chez les femmes développent des maladies potentiellement mortelles.

L’étude a été basée sur des données recueillies de 1993 à 2015 pour un essai clinique appelé Women's Health Initiative (WIH). En analysant le cas de 74 044 femmes âgées de 65 ans et plus qui avaient des cataractes, les chercheurs ont constaté que 41 735 d'entre elles avaient subi des opérations chirurgicales. Près de la moitié des participantes étaient des fumeurs et la plupart indique consommer moins de sept boissons alcoolisées par semaine et avaient un IMC inférieur à 25. Les cataractes se manifestent tels des points dans les yeux d’une personne entraînant l’altération de la vision qui rendent la lecture difficile, et avoir une vision brumeuse. 

Une étude plus approfondie prochainement

L’intervention chirurgicale de la cataracte consiste à faire enlever la lentille opaque sur leurs yeux en la remplaçant par une lentille artificielle claire. Les chances de survie des bénéficiaires de la chirurgie de la cataracte peuvent être expliquées par un statut socioéconomique plus élevé leur permettant de bénéficier de meilleurs soins de santé. Des études antérieures ont également associé la chirurgie de la cataracte à un risque moindre de chute et de fracture des os. Le fonctionnement et l’état général peuvent être améliorés par la chirurgie de la cataracte, ce qui peut expliquer le lien avec la mortalité réduite.

Cette étude s’est limitée spécifiquement sur les femmes dont la santé des yeux s’avérait plus fragile que celle des hommes. Les auteurs de l'étude ont indiqué que des recherches supplémentaires plus approfondies devraient avoir lieu prochainement, leur permettant de déterminer exactement le lien entre la chirurgie de la cataracte et les chances de survie des femmes sur certaines maladies.

Source: Dailymail.co.uk

Cancer du côlon : réduction de la mortalité grâce aux boissons diètes
Une étude menée par des chercheurs du Yale Cancer Center, publiée dans la revue Public Library of Sc...
Meilleur pronostic de l’intelligence artificielle sur les risques de décès liés à une maladie cardiovasculaire que les médecins
L’intelligence artificielle prédit mieux les risques de décès chez les patients atteints d'une malad...
Diète faible en glucides liée à un risque élevé de mortalité
Les chercheurs d’une étude menée par Sara Seidelmann ont récemment rapporté que les personnes d'âge...
Brazilian Butt Lift (Lifting brésilien des fesses) : Taux de mortalité alarmant
« C’est vraiment inacceptable ce qui se passe. C'est scandaleux. » Le Brazilian Butt Lift est en hau...