Carnet

Choisir la bonne pierre tombale

18/12/2018

Le décès ne prévient pas, c’est un coup dur du destin auquel on doit faire face. De nombreuses personnes meurent soudainement sans que les proches aient le temps de faire quoi que ce soit. Pas le temps de pleurer longtemps, ils doivent réfléchir à la façon  dont tout doit se passer (annonce du décès, organisation de service commémoratif, enterrement…). Vient ensuite la question de la pierre tombale. Ce guide explique ce qu’il y a à savoir sur les pierres tombales dans le deuil.

Respecter les souhaits de la famille

Après l’annonce du décès, l’organisation des funérailles est la première étape que la famille doit franchir. Dans cette planification figure l’importance du choix du monument funéraire. Une pierre tombale joue un rôle important pour les parents, s'ils optent pour un enterrement ou une sépulture d'urne. Une tombe porte la mémoire de la personne décédée et est un lieu de deuil, la pierre tombale l’est tout autant. En effet, les proches viennent régulièrement sur la tombe du défunt pour exprimer leur chagrin et être plus proches des morts. Il est essentiel que la pierre tombale réponde aux besoins personnels de la famille endeuillée. 

Pour obtenir une pierre tombale, les parents se tournent vers un tailleur de pierre qui leur montrera les techniques possibles pour le monument funéraire par le biais d’un dessin sur papier ou d’un configurateur 3D.  Ensuite avec le maçon, les membres de la famille utilisent ce configurateur pour créer la tombe désirée, y compris les matériaux et les dimensions souhaités, dans un court laps de temps.

Quels types de pierres tombales conviennent à quelle tombe ?

Le choix des pierres tombales dépendent du type et de l'emplacement de la tombe. Une pierre tombale est destinée à une seule personne. La dimension des pierres tombales est la plupart du temps de 40-60 cm de large et 80-100 cm de haut. Elles ont soit une forme ovale, soit une forme carrée ou rectangulaire. Une autre forme que les parents choisissent souvent est une seule pierre tombale qui a une forme supérieure très arrondie ou incurvée. Une pierre tombale double est conçue pour plusieurs personnes, en particulier les familles qui ont une fosse commune. Cette pierre tombale mesure entre 65 et 120 cm de largeur et jusqu'à 100 cm de hauteur. Elle est rectangulaire, légèrement ovale, courbée ou incurvée. Les deux pierres tombales sont en format portrait sur la tombe.

Les pierres tombales menteuses sont appelées pierres d'oreiller. Elles ont seulement 40 cm de haut, jusqu'à 50 cm de large et un maximum de 20 cm de profondeur, car elles reposent sur la tombe. Les pierres tombales coussin ressemblent souvent à un livre ou ont une forme de cœur ou d'étoile. Comme ces pierres tombales ne nécessitent pas d'ancrage solide, elles ne risquent pas de tomber. Les pierres tombales simples conviennent également aux tombes individuelles, aux tombes en rangée ou aux tombes familiales. Les urnes funéraires se trouvent dans des zones spéciales dans les cimetières, leurs pierres tombales sont plus petites que les pierres tombales normales. Les dimensions exactes des pierres tombales dépendent du cimetière.

De quels matériaux sont faites les pierres tombales ?

Le tailleur de pierre fabrique la pierre tombale à partir d'une pierre naturelle, par exemple du granit, du marbre, du grès ou du calcaire. Si la famille préfère une roche dure comme le basalte ou le granit, elle peut commander une pierre dure et résistante aux intempéries, à laquelle ni l'acide ni le vinaigre ne sont nuisibles. Un autre avantage du granit est sa facilité de soin. Les pierres tombales en marbre ou en chaux paraissent plus chaudes et plus douces, mais peuvent réagir à l'acide.

L’assemblage de plusieurs pièces forme un monument funéraire. Carré ou arrondi, le soubassement ou parpaing est la base du monument funéraire. La semelle ou Passe pied est un élément horizontal formant l’assise du monument. Vient ensuite la partie verticale de forme variée appelée Stèle, rehaussée par un support ou est enfoncée dans le sol, qui reçoit l’ornement et l’épitaphe. Enfin la tombale de forme et dimension variables, est destinée à recouvrir toute ou partie de la sépulture. Elle peut être ornée comme la stèle par la gravure funéraire. Si les inscriptions sur la pierre tombale s’estompent ou s’effacent, le marbrier funéraire procède au rechampissage pour la rénovation.

Inscription sur la pierre tombale

Les informations les plus importantes inscrites sur la pierre tombale sont le nom ainsi que la date de naissance et de décès du défunt. Certains membres de la famille inscrivent des citations religieuses ou libres et d'autres mots d'adieu sur la pierre tombale.  Les parents se tournent vers le tailleur de pierre pour l'inscription et la gravure. Il cisèle la gravure directement dans la pierre tombale et, si vous le souhaitez, ajoute une police supplémentaire en métal. On peut également orner la pierre tombale avec des fleurs, des sculptures, des lanternes ou des couronnes funéraires. Cependant, on ne peut pas graver tout ce que l’on veut. Les épitaphes doivent avoir fait l’objet de validation et approbation du maire avant inscription. L’article R. 2223-8 du Code général des collectivités territoriales précise : « Aucune inscription ne peut être placée sur les pierres tumulaires ou monuments funéraires sans avoir été préalablement soumise à l’approbation du maire ». Outre l’ornement, l’inscription funéraire a le principal rôle d’identifier le défunt. Elle est également faite pour sa mémoire. Les proches y expriment leur attachement et laissent un message en souvenir de lui, de qui il était de son vivant : messages personnels, poèmes ou encore des citations. On peut trouver des messages humoristiques sur certaines pierres tombales : « Je vous l’avais bien dit que j’étais malade », « Ici repose John Yeast, excusez-moi de ne pas me lever », « Lâcheur, tu aurais pu attendre un peu »… 

Par ailleurs, il existe une grande diversité d’articles funéraires, la plaque funéraire est celui qui est le plus exposé sur les monuments funéraires. Gardien de mémoire et lien affectif, elle unit un défunt et un de ses proches. D’imposantes plaques funéraires en terre cuite peintes, illustrées d’hommes et de femmes, en noir, couleur du deuil étaient réalisé pendant la Grèce antique. Aujourd’hui, les plaques ne sont plus décorées de scènes funéraires, mais comportent plutôt : des messages d’adieu, des textes pour rendre hommage, des épitaphes pour les plus inspirés… Chaque plaque est personnalisée avec un message unique envoyé à un défunt et les monuments funéraires sont bien souvent ornés de plusieurs plaques. L’évolution des technologies, permet de proposer beaucoup de matériaux différents dans la composition des plaques funéraires. Le granit rose ou noir est le plus utilisé mais le plexiglas ou l’ardoise permet de  rappeler la modernité ou la tradition. Grâce aux techniques de gravure laser, la gravure sur plaque permet de fixer sur la plaque un texte, une image ou un portrait. Réalisée dans différentes formes, les accessoires funéraires peuvent enrichir la décoration de la plaque et lui apporter un peu plus de personnalisation. La plaque funéraire portera son message d’hommage, dans le respect des défunts et de leurs proches.
 

Qui pose la pierre tombale ?

Il est réservé aux professionnels expérimentés de mettre en place la pierre tombale. Le maçon érige une fondation appropriée à la tombe et installe ensuite la pierre tombale. Cela a lieu quelques mois à un an après les funérailles de la personne décédée. La pierre tombale ne peut pas être placée dans l’immédiat parce que le sol est encore trop mou après l'enterrement. Il serait difficile ou impossible d'ériger une pierre tombale en toute sécurité. Pour les parents, ce temps d'attente a des inconvénients à première vue, mais ils peuvent prendre assez de temps et choisir une pierre tombale appropriée en paix.

Le coût d’une pierre tombale dépend de sa taille et de sa lourdeur et de la police de l’inscription qu'elle porte. Certains matériaux, tels que le granit, sont plus chers que d'autres pierres naturelles. Les inscriptions coûtent de l'argent supplémentaire, par lettre entre 5 et 25 euros. Pour une pierre tombale « simple », le prix est en moyenne de 2 500 euros pour une et peut atteindre jusqu'à 6 000 ou 7 000 euros pour une grande pierre tombale familiale.

Source: Esslinger-zeitung.de

 

Assurance décès : Des avantages comme des inconvénients

L’appellation de l’assurance décès prête souvent à confusion avec l’assurance vie. Ce sont en effet...

Décès : les conséquences financières

Malgré la situation pénible que doivent affronter les personnes endeuillées après la perte d’un être...

Qui assure l’avenir de l’entreprise après le décès du dirigeant ?

Après l’annonce du décès du dirigeant, toutes les obligations doivent être assumées par ses héritier...

Décès du locataire : récupération du logement

Oui, il est tout à fait possible que certains proches du locataire récupèrent le logement qu’il occu...