Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Echo de la Presqu'île Guérandaise et de Saint-Nazaire
L'Echo Sarthois
L'Indépendant de l'Yonne
La Sambre La Frontière
La Tribune
Le Châtillonnais et l'Auxois
Le Courrier Vendéen
Le Démocrate de l'Aisne
Le Journal de Millau
Le Journal de Saone et Loire
Le Journal du Médoc
Le Petit Courrier
Le Républicain Sud-Gironde
Les Dernières Nouvelles d'Alsace
Monaco Matin

Comment s'occuper de la propriété d'une personne décédée

PRATIQUE

25-07-2014

Tout ce que possède une personne décédée doit être connu comme l’état. Les biens qu’elle possède peuvent être de l'argent, notamment l’argent en espèce et celui placé dans un compte en  banque ou encore un compte de société de crédit immobilier. Cela pourrait inclure de l'argent déboursé sur une assurance-vie, ses parts lors d’un héritage.  Les propriétés du défunt font partie de ses biens, notamment sa maison, ses effets personnels, sa voiture ou encore des bijoux lui appartenant.


Si la personne décédée doit de l'argent à d'autres personnes par exemple sur une carte de crédit, le combustible ou encore le loyer, habituellement cela est passé aux parents survivants, famille ou amis selon sa volonté dans son testament.  Dans le cas où une personne meurt sans avoir fait de testament, s’appliqueront les règles de succession de l’intestat selon certaines normes juridiques.


La personne qui s’occupe de tous les biens d’un défunt est appelée un exécuteur testamentaire ou un administrateur. Un exécuteur testamentaire cité dans le testament devrait demander une autorité juridique spéciale avant de pouvoir s’occuper de l’état. Ce procédé s’appelle l'homologation. Bien qu'il y ait quelques exceptions, c'est d'habitude illégal pour la famille du défunt de commencer à partager l'état ou recevoir de l'argent de l'état, il faut d’abord avoir l’homologation ou des lettres d’administration.



Source :www.adviceguide.org.uk

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →