Carnet

Dire l'insupportable

15/11/2011

Il n’y a de plus insoutenable épreuve que la mort d'un enfant.

Pour un parent, un couple, une famille l’événement est bouleversant. Le bouleversement, parfois dure longtemps, selon la relation qui existait entre l’individu et le décédé. Cela nous montre d’une façon violente que la fragilité et la limite de la vie…

La mise en cause de l’identité parentale

Le décès d’un enfant quel que soit son âge remet en cause l’identité des parents en tant que tel. Peut-on se déclarer, aux yeux des autres, père ou mère d’un enfant décédé ? Dans ce genre de situation, la nature particulière du lien qui unissait le parent et l’enfant joue un rôle significatif. Des parents se culpabilisent même dans la relation et la manière d’éducation donnée à l’enfant décédé. Tout joue un rôle : le choix ou le non-choix – de la naissance de l’enfant. De son prénom, de sa place dans la généalogie de chaque parent, la mort de l’enfant donne place au renoncement de tout ceci.

Les troubles des parents

La mort d’un enfant expose l’ambigüité dans la relation humaine. Dans cette mesure, ou bien le décès de l’enfant fasse ressurgir la colère des parents dans la pensée que l’enfant en mourant les a abandonnés, ou bien cela au contraire, accentue leur amour envers l’enfant décédé.


Dans certaines circonstances, la mort de son enfant, fait naître aussi une grande culpabilité. Cela met en cause l’individu en tant que parent. Par exemple si nous étions un «bon» parent cette mort aurait pu être évité. L’altération de l’estime de soi, la honte sont des sentiments très présents. La colère, l’agressivité, tellement fortes, ont besoin d’un destinataire pour être déchargées. Ce sont ces troubles qui vont aller jusqu’à nous déstabiliser.

Auteur :   François Dill

Source :  croire.com

Lien :  http://www.croire.com/article/index.jsp?docId=2346952&rubId=187

Vivre la mort de son enfant

Une dépression... Lorsque nous perdons un enfant, une grande colère s’empare de nous. La douleur ca...

Planification de fin de vie

La planification d’une fin de vie n’est pas une chose simple C’est pourquoi il important de bien co...