Carnet

Des conseils pour rédiger un avis de décès

20/12/2018

Un décès qui survient dans une famille est toujours un événement difficile à surmonter et à gérer. Pour surmonter ce moment difficile, le soutien de la famille, des connaissances peuvent être d'un grand réconfort. Ainsi, pour informer la famille ou les amis, l'avis de décès est un outil indispensable. Dans cet avis, on indiquera également les informations sur l'enterrement ... Pour rédiger un avis de décès, la précision est de rigueur, renseigner si possible les informations sur la cérémonie afin que les personnes qui ont connu le défunt puissent s'y rendre, si cela est souhaité par la famille. Il arrive souvent que la famille ou les personnes annonçant la disparition axent l’avis sur leur propre sentiment ; par exemple : « C’est avec une profonde douleur et un énorme chagrin que nous disons au revoir à notre bien-aimé… ». Au lieu de mettre une aussi longue phrase, gagnez plutôt de la place pour faire la nécrologie sur le défunt en renseignant quelques informations de son vivant (son CV, ses médailles, ses distinctions, sa filiation ou même son surnom ».

Les règles à suivre pour la rédaction d'un avis de décès

Le faire-part de décès est généralement établi conjointement par l’époux ou le compagnon, les enfants, les parents ... Toutefois, si la famille proche n'est pas présente, les amis et autres confidents du défunt peuvent s'en charger. Un décès est toujours annoncé sur un ton plus ou moins solennel. Pourtant dans certains cas, on peut choisir de mettre en avant l'aspect poétique de l'annonce, notamment si la personnalité du défunt s'y prête. Ce style, plus ou moins familier, est souvent une façon pour la famille de surmonter la mort plus facilement. On évitera le style télégraphique et les mots tronqués en usage dans les messages courts des mobiles. Quel que soit le ton utilisé, on prendra soin d'utiliser un vocabulaire adapté et l'orthographe des mots sera aussi particulièrement surveillé. Quant à la mise en page, elle sera soignée afin de respecter les normes de lisibilité. Par exemple, les noms de famille seront écrits en lettres capitales. Pour la parution dans la rubrique carnet des journaux, les avis passent en relecture et en mise en page respectant leur charte typographique et rédactionnelle respective.

Les mentions obligatoires d'un avis de décès

Un avis de décès comprend généralement 3 parties dont la présentation des personnes qui annoncent le décès, l'annonce proprement dite du décès et les informations portant sur la cérémonie. Ainsi, un faire-part de décès commence généralement par la présentation des personnes qui annoncent le décès. L'ordre de présentation dépend ici de la situation de famille du défunt. On aura le nom du conjoint survivant, des enfants, des gendres, des belles-filles, des petits-enfants, des parents et des frères et sœurs. Si le défunt est célibataire, on mettra en premier lieu les noms des parents suivis des frères et sœurs.

Après la partie présentation, il y a l'annonce du décès en utilisant des formules comme ont la douleur de vous informer du décès de, ont la grande tristesse de vous annoncer le décès de ... Viennent ensuite les informations sur le défunt : -*le prénom, le nom en majuscules, -*la date et le lieu du décès, -*les fonctions professionnelles du défunt, -*les titres de noblesse ou autres décorations ... Les informations portant sur le déroulement des obsèques suivent : -*la date et le lieu de la célébration de la messe, -*l'heure de la levée du corps, l'inhumation ou la crémation ... Enfin, on terminera l'avis par les formules d'usage comme ni fleurs ni couronnes, cet avis tient lieu de faire-part ...

Une précision sur la circonstance du décès

Certaines personnes souhaitent mettre en exergue la façon dont le défunt est décédé : « Après une lutte courageuse… ». Honorer le combat de la personne décédée avec leur maladie en décrivant avec précision et sensibilité la façon dont elle a décrit cette période de sa vie est recommandé. Remercier dans l’avis de décès les personnes ou l’établissement qui l’ont assisté dans les derniers stades de sa vie et en faire de même à l’enterrement. Un autre conseil est également d’annoncer le décès en décrivant le défunt à la troisième personne, tout en évitant de dire « maman » ou « papa ». Pour les dons, il est recommandé de formuler la phrase comme suit: "La famille est reconnaissante de dons commémoratifs..." 

Les derniers souhaits d’une personne avant sa disparition ne sont pas toujours réalisables; par exemple s’il avait l’intention de se suicider et souhaitait le mettre dans l’avis nécrologique. En effet, les journaux doivent se conformer à une charte rédactionnelle spécifique ne permettant pas, par exemple, de mentionner une personne physique ou une entité comme étant responsable de la mort de quelqu’un. Ils proposent plutôt une reformulation de la phrase en supprimant les éléments ne respectant pas leur charte. 

La publication de l'avis de décès

Les journaux locaux sont les médias les plus proches pour la publication de l'avis de décès dans la rubrique nécrologie. Il faut, évidemment, prévoir des frais dans la mesure où le tarif se calcule suivant l'espace occupé sur la page et/ou au nombre de mots. Il est aujourd'hui possible d'inclure une photo du défunt. On peut, également, avoir recours aux radios de proximité pour une diffusion rapide de l'information. Avec les pratiques initiées sur Internet, on peut recourir au courriel groupé, notamment pour les personnes géographiquement éloignées tout comme on peut publier l'avis sur des sites spécialisés.

La consultation de la charte éditoriale d’un journal facilite la rédaction de l’annonce. En feuilletant les journaux, on a la possibilité de tomber sur des exemples d’avis de décès publiés. Plus pratique encore, faire une recherche sur internet et accéder sur des sites de publication d’avis nécrologiques pour y découvrir une nouvelle façon de rédiger l’annonce. La rédaction d’un avis de décès reflète le plus souvent le sentiment des personnes endeuillées souhaitant honorer la mémoire du défunt. Le principal rôle de la publication d'un avis de décès est d'informer toutes les personnes qui ont connu le défunt de son vivant. Cependant, il arrive que la famille publie un avis post-obsèques. Dans ce cas-là, il n'y a pas les informations sur le déroulement de la cérémonie. 

Source: Obituaryguide.com

Embaumements extrêmes : les morts semblent être en vie
L'embaumement est la coutume funéraire de nettoyage et de désinfection des organes après la mort. Da...
Cas de décès sur le lieu de travail et l’assurance vie
Désormais de nombreux travailleurs reçoivent une prestation de « décès en service » de la part de le...
Co-op lance le service de crémation sans fioritures
Une option basique et moins chère que le service standard, la plus grande entreprise funéraire de la...
Prendre un congé en cas de décès d’un membre de la famille
Un salarié est amené à prendre quelques jours de congé à l'annonce du décès d’un membre de la famill...