Carnet

Don d'organes - Transmettre sa position à ses proches

20/06/2013

Dans le cadre de la Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe, et de reconnaissance aux donneurs, l'Agence de la biomédecine rappelle l'importance de faire part de sa décision à son entourage.

  • 5.000 greffes d'organes ont été réalisées en 2012
  • 17.700 personnes malades étaient en attente de greffes.

Le don d'organes est en France placé sous le régime du consentement présumé.

Cela signifie que les Français sont présumés donneurs.

  1. Il existe cependant un registre national des refus pour les personnes qui y sont opposées.
  2. Celles-ci peuvent également signaler oralement leur position à leurs proches.

C'est dans ce cadre que l'Agence de la biomédecine appelle les Français à communiquer leur position sur le don d'organes à leur entourage.
« Il est important de transmettre sa position sur le don de ses organes à ses proches car ce sont eux qui portent à la connaissance des équipes médicales la décision du défunt. Ne pas connaître la position du défunt peut créer un grand désarroi chez les proches déjà frappés par la nouvelle du décès »
Cette Journée nationale vise également à rendre hommage à tous les donneurs qui ont permis de sauver des vies.

Qu’es-ce que la « mort cérébrale » ?
Qu’es-ce que la « mort cérébrale » ? Le maintien en permanence des appareils de réanimation Une...
Et si l'on pouvait programmer la mort des cellules cancéreuses ?
Gros plan sur une technique potentiellement révolutionnaire : L'immunothérapie anti-cancer, qui con...
Les deux principales “drogues licites” causeraient 122.000 décès prématurés par an.
Le Pr.Reynaud (psychiatre-addictologue) préconise à l’État de se montrer plus ferme à l’égard des de...
Du vinaigre pour sauver des vies
Une technique simple et peu coûteuse : Ce dépistage du cancer du col l'utérus avec du vinaigre a ét...