Carnet

Encore peu visité et pourtant …

06/02/2013

Basilique cathédrale de Saint-Denis : La nécropole des rois de France

Dès le haut Moyen-Age, le monastère dionysien a su lier son destin à celui de la royauté s’affirmant peu à peu comme le tombeau privilégié des dynasties royales à la faveur du culte de saint Denis.
La nécropole royale de la basilique s’impose aujourd’hui comme le plus important ensemble de sculpture funéraire du XIIe au XVIe siècle.
Avec plus de 70 gisants et tombeaux monumentaux :

  1. Dagobert,
  2. François Ier,
  3. Catherine de Médicis ou encore Louis XVII

Lieu de pèlerinage et de mémoire, son histoire se confond avec celle de la monarchie.

  • 42 Rois
  • 32 Reines,
  • 63 Princes et Princesses,
  • 10 grands du royaume y reposèrent.

Le tombeau d’Henri II et de Catherine de Médicis réalisé de 1560 à 1573, qui se trouvait au centre de la rotonde, est installé dans la basilique.
Les plus grands artistes de la Renaissance ont participé à ce grand chantier :

  1. Le Primatice
  2. Le sculpteur italien Ponce Jacquio
  3. Le français Germain Pilon.

Cet ensemble monumental est animé par des marbres de différentes couleurs (une pratique directement inspirée du nouvel esprit italien). Ce qui retient le plus l’attention, ce sont les monumentales vertus de bronze aux quatre angles du tombeau, exemple frappant de l’art maniériste.
Ce monument est le premier chef d’œuvre de l’art gothique surnommé « Lucerna »
(« Lanterne » pour sa luminosité exceptionnelle pour le XIIIe siècle grâce à ses nombreux vitraux et son architecture novatrice).

Elle devient cathédrale en 1966 à la création du Diocèse de Seine-Saint-Denis.

La Déesse romaine des Funérailles est ...
Avec l'inhumation, la crémation était une des pratiques funéraires des Romains. La Déesse romaine d...
Sans le savoir, et si nous vivions une époque para-spirite ?
En 1853-1854 déferla d'abord une vague de tables, tournantes et parlantes. Allan Kardec s'essaya alo...
Un Roi enterré sous un parking
Drôle d'endroit pour les restes d'un souverain. Un squelette découvert sous un parking de la ville...
Mortalité : 200 ans d’histoire
Le New England Journal of Medicine ouvre 200 ans d’archives et a étudié les différentes causes de dé...