Carnet

Epidémie du Choléra : assainissement et eau potable

15/07/2014

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a demandé à ce que l’accès à l’eau potable et l’assainissement en Haïti soient assurés. Il a lancé une nouvelle initiative avec l’appui des Nations Unies et s'est entretenu avec les familles touchées par le choléra.


«En tant que Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, je tiens à vous assurer que les Nations Unies et ses partenaires se sont fermement engagés à mettre fin à l'épidémie le plus rapidement possible. Nous faisons des progrès, et nous allons continuer à poursuivre avec toute notre énergie afin de libérer le pays de la maladie ", a déclaré M. Ban lors d'un service de l'église dans le village de Los Palmas. "Je sais que l'épidémie a causé beaucoup de colère et de peur. Je sais que la maladie continue d'affecter un nombre inacceptable de personnes ", a-t-il déclaré.

Faits et chiffres

Il y a eu près de 703 000 cas suspects de choléra et environ 8500 décès signalés depuis le début de l'épidémie en Octobre 2010.


L'ONU a travaillé avec le gouvernement haïtien pour lutter contre la maladie. En Décembre 2012, M. Ban a lancé une initiative pour l'élimination du choléra en Haïti et la République dominicaine qui met l'accent sur la prévention, le traitement et l'éducation, ainsi que la planification des infrastructures à long terme. Les efforts haïtiens et internationaux concertés ont réussi à réduire de façon significative le nombre de l'épidémie. Il y a eu une réduction de 74 pour cent du nombre de cas au cours des cinq premiers mois de 2014 comparativement à la même période l'an dernier.


Cependant, malgré les progrès accomplis, les problèmes structurels, y compris les systèmes d'eau potable et d'assainissement permettent le choléra, la diarrhée aiguë ou d'autres maladies à persister.


Le Secrétaire général a déclaré l'ONU est prête à aider à élargir l'initiative aux régions les plus éloignées et dans des endroits où le choléra persiste. Avec la Banque mondiale, l'ONU va aider le gouvernement haïtien à cibler les 20 communes touchées par la maladie, couvrant 3 millions de personnes au cours des cinq prochaines années.


"Le taux de choléra est en baisse et la bataille est peu à peu gagné. Cependant, nous devons intensifier nos efforts. Et nous devons nous concentrer sur la recherche de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement ", a-t-il dit.

 

Source: www.un.org

Euthanasie de Vincent Lambert : les faits

Après plus d'un an de batailles juridiques autour du sort de Vincent Lambert, le Conseil d'Etat va t...

L’exécution par le feu

L’exécution par le feu, signifiant brûler vif ou brûler à mort, est une mort provoquée par la comb...

Des innocents condamnés à mort

  Selon une étude publiée dans les Actes de l’Académie nationale des sciences, une personne sur 2...

La carte qui dévoile les décès en temps réel

Une mappemonde sur la toile  (via notamment une application sur Google Chrome) simule les naissances...