Carnet

Fumer du cannabis peut tuer

16/05/2014

 Une nouvelle étude menée par des chercheurs allemands donne la preuve qu’en fumant du cannabis, on peut en mourir. L'utilisation de la marijuana était connue comme étant fatale si elle était utilisée en interaction avec d'autres médicaments. Cela déclenche notamment des maladies cardiaques ou peut provoquer le cancer.

Une quinzaine de tests pratiquée

Les scientifiques allemands de l'hôpital universitaire de Düsseldorf en Allemagne ont effectué les premiers examens post mortem complet sur deux personnes décédées suite à la prise de la drogue. L'équipe, dirigée par le Dr Benno Hartung, a effectué 15 examens dont des tests, y compris des tests de toxicologie et les tests génétiques pour exclure d'autres causes de décès. Ils ont découvert que le décès de deux des patients était provoqué uniquement par l'usage de la marijuana. Suite au changement du rythme cardiaque appelé arythmie (le cœur bat trop vite ou trop lentement) provoqué par le cannabis, ces deux hommes ont perdu la vie. La raison pour laquelle ils sont venus à cette conclusion a été que les deux avaient fumé de la drogue quelques heures avant leur mort et ne présentaient aucun antécédent cardiaque.

Bien que les chercheurs allemands révèlent maintenant que le cannabis peut tuer, on ne sait pas comment cela peut provoquer des problèmes cardiaques. Monsieur Hartung estime que le cannabis pourrait déclencher des maladies qui augmentent le risque de maladie cardiaque.

Source

Décès prématuré dû aux disputes fréquentes
Les disputes sont des expériences stressantes que les gens ont tendance à minimiser. Cependant,...
Mourir de rire... Littéralement
  Eclater de rire, s’effondrer parce qu’on rit tellement fort… ça arrive à tout le monde. Seulement...
La pilule du sans lendemain
Il y aurait, selon l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) plus de 2529 accidents thromb...
Mortalité liée au tabagisme : les chiffres
Infographie publiée dans Le Monde Le journal Le Monde a récemment publié une infographie mettant en...