Carnet

France : 5 % des décès annuels liés aux particules

25/02/2013

Elle serait à l’origine chaque année d’environ 42 000 décès prématurés. Etre exposé réduirait en moyenne l’espérance de vie de plusieurs mois :

  • 7,5 mois à Marseille
  • 6 à Paris
  • 5 à Bordeaux.

L’Institut de veille sanitaire a estimé qu’ainsi 1 500 décès par an pourraient être évités grâce à une réduction de 5 microgrammes par mètre cube de l’exposition moyenne annuelle aux particules fines.

60 % de la population est exposé à un environnement dont la qualité de l’air est dégradée.

Même lors d’une exposition à de très faibles concentrations, les effets chroniques sur la santé ont pu être démontrés.
Les particules peuvent en effet être à l’origine :

  1. D’irritations, d’allergies
  2. D’asthme, d’insuffisances respiratoires graves,
  3. De maladies cardio-vasculaires, d’accidents vasculaires cérébraux, de cancers.

Les seuls coûts sanitaires de la pollution de l’air extérieur en France ont été estimés dans une fourchette allant de 20 à 30 milliards d’€ par an (soit environ 460€ par habitant et par an)

Certains nous parlent encore du diesel propre et totalement dépollué ! ...

Les particules contribuent :

  • Aux salissures des bâtiments et des monuments
  • A la contamination des sols et des aliments
  • Perturbent l’équilibre biologique des organismes vivants.

Le dioxyde d’azote est le plus nocif pour la santé humaine (gaz irritant pour les bronches pouvant pénétrer dans les plus fines ramifications des voies respiratoires).

  1. Il entraîne une altération de la fonction respiratoire et amplifie des réactions inflammatoires allergiques et peut donc entrainer les décès.
  2. Pour les asthmatiques, il augmente la fréquence et la gravité des crises.
  3. Chez l’enfant, il peut favoriser certaines infections pulmonaires.

Source : Enerzine

Risque de décès : voici le calculateur.
Un test sanguin simple et peu coûteux pourrait aider à détecter les patients traumatisés à plus gran...
Notre avenir dépend (en partie) de l'abeille ...
« Si l’abeille disparaît, l’humanité en a pour 4 ans ! » Selon la phrase attribuée (probablement à t...
Trop de frites, pas la frite !
Résultats de l'étude Selon une étude publiée et relayée par The Daily Mail , Messieurs, manger des...
Augmentation des prix de 10% de l’alcool = baisse de 30% du taux de décès
Une hausse du prix de l’alcool réduit la consommation excessive selon une étude Canadienne : Une...