Carnet

L'assurance décès-invalidité

06/02/2013

Exigée par les banques lors d’un emprunt immobilier, l'assurance décès-invalidité se substitue à l’emprunteur en cas de décès (ou d’invalidité).


Le principe d'une assurance décès-invalidité lors d'un emprunt immobilier


Elle prend en charge les mensualités de l'emprunteur devenu incapable de les honorer. Son intérêt est multiple :

  • Garantir le remboursement au prêteur,
  • Permettre de conserver le bien acheté
  • Empêcher la transmission de la dette aux héritiers.

Qui peut souscrire ?

L'assurance décès-invalidité peut couvrir à la fois :

  • L'emprunteur, les propriétaires de parts d'une SCI
  • Les personnes cautions pour le prêt immobilier.

Les compagnies d'assurances lors de la souscription refusent généralement les personnes âgées de plus de 70 ans. (Les retraités et préretraités sont exclus de la garantie invalidité).

Que couvre l'assurance décès-invalidité d'un emprunt immobilier ?

L'assurance décès-invalidité prend en charge :

  • Le versement du solde du capital dû en cas de décès de l'assuré.
  • L'assurance fera de même si son souscripteur est reconnu définitivement incapable de travailler (suite à un accident ou une maladie).

Ce sont les médecins-conseils de la compagnie qui déterminent l'invalidité.
il est possible qu'une personne reconnue invalide par la Sécurité sociale ne le soit pas par sa compagnie d'assurances.
En cas de sinistre, l'assurance peut solder la dette :

  1. En une fois
  2. Par tranches successives
  3. En reprenant les mensualités à son compte.

Certaines assurances proposent en complément un garantie "incapacité temporaire de travail".

Quel est le coût d'une assurance décès-invalidité d'un emprunt immobilier ?

Le coût d'une assurance décès-invalidité lors d'un emprunt immobilier peut s'élever jusqu'à 10% des mensualités totales.
La somme varie en fonction du "risque" que présente l'assuré:

  1. Ainsi, une personne jeune, en bonne santé, disposant d'une situation et de revenus professionnels stables sera favorisée.
  2. Une personne âgée, avec des problèmes de santé et une profession dangereuse sera considérée comme une personne à risque.

Avant toute signature de contrat, la compagnie d'assurances fait remplir un formulaire détaillé concernant votre santé et votre situation professionnelle. C'est ainsi qu'elle déterminera le "risque" que représente votre dossier.

Comment comparer les offres ?


Toutes les assurances décès-invalidité ne proposent pas les mêmes garanties. Il est donc important de faire attention aux critères suivants:

  • Les délais de carence et de franchises
  • La durée d'indemnisation, aux éventuelles exclusions
  • Les montants d'indemnisation.

Source sur TF1 News

Décès dus aux effets secondaires médicaments

4 personnes sont décédées après avoir pris la pilule Diane 35 (On l'apprenait ce week-end). Normal...

Disparue depuis vingt ans : le décès peut être reconnu

Les procédures à fin de déclaration d'absence ont un côté profondément humain et émotionnel (Me Stép...

Médicaments + agrumes = danger !

De plus en plus de médicaments à ne pas consommer avec le pamplemousse ! d’après l’article du Figaro...

Souscrire une assurance capital-décès ?

En cas de décès : L’assurance capital-décès permet de prévoir le versement d’un capital à ses proche...