Carnet

La technologie au service du deuil

17/10/2011

Les tombes virtuelles

Depuis toujours, l’homme a du mal à faire face à la mort. C’est la raison d’être même des différents rituels et hommage dédié aux défunts. D’abord dans l’objectif d’aider le défunt à quitter ce monde. Puis à montrer la place qu’il tenait dans notre vie ainsi que les sentiments qu’on lui consacrait, le besoin de l’homme d’exprimer ses sentiments l’a poussé à mettre dans sa vie quotidienne ou du moins à se rapprocher encore plus des êtres aimés décédés. Figurez-vous qu’actuellement nous avons la possibilité de déposer des fleurs, des prières et rédiger instantanément les hommages en ligne sur les tombes virtuelles.

Récemment la tendance fut de concilier la nouvelle technologie qui n’est autre que le web, au deuil et à la mort. Les entrepreneurs des pompes funèbres ont sauté sur l’occasion et ont présenté leur service en ligne. Et pour cela, tous les moyens de communication sont permis. La gestion numérique du deuil offre aussi cette éventualité de concevoir un patrimoine numérique. C’est-à-dire de publier sur internet un ou plusieurs pages consacrées au défunt. Partant des sites de réseautages sociaux comme Twitter et Facebook qui ont mis en notre possibilité l’accès aux pages web de nos amis ou familles défunts  à la nouvelle application iphone sur le cimetière de poche (Pocket Cemetery) en utilisant des pierres tombales personnalisables avec des photos, biographies et meilleurs souvenirs afin de créer des images configurées d’un parent, amis, animaux, célébrités ou autres personnes mortes, et nous voilà dirigé dans un prompt avancé des mémoriaux virtuels.

La technologie moderne

Certaines personnes plus sceptiques verront en entreprise de deuil en ligne un moyen d'exploiter la douleur de ceux qui ont perdu un être chères. Profiter ainsi de leur souffrance ensuite de leur faiblesse face aux sentiments de nostalgie éprouvée et mettant ainsi en leur disposition un moyen d’honorer leur défunt. Cependant d’autres plus confiantes en la croissance de la technologie moderne exploitent à fond la nouvelle outille. Ils discernent à travers ce service une façon commode d’estimer la mémoire de leur mort en donnant une éventualité d’immortalité en ligne. Et chacun a raison, comme on dit chez nous  "Tant de gens, tant de guise."

Force est de constater que les sites commémoratifs méritent un immense compliment de notre part. Puisqu’ils mettent rapidement entre nos mains non seulement les moyens de communiquer la mort d’un être proche mais encore donnent la possibilité à tout le monde d’accéder facilement à un patrimoine numérique afin d’y laisser une pensée. Ce qui illustre très bien ce proverbe Persan : "Notre vrai tombeau n'est pas dans la terre, mais dans le cœur des hommes."

 

Auteur : Izackia 

Immortalité virtuelle: disponible actuellement sur virtualeternity.com

Un nouveau service appelé Eternity virtuel  a été lancé. Il promet de créer un «intelligent »  avata...

Twitter adopte une politique pour les utilisateurs décédés

Twitter a récemment annoncé sa politique de la gestion des comptes d'utilisateurs décédés. Avant d'e...

Codes QR, micropuces dans les cimetières

Souhaitez-vous avoir un code QR sur votre pierre tombale ?   Telle est la question d'Adel McAlear...