Carnet

La Toussaint et la fête des morts

01/11/2011

Commémorations de la chrétienté

Les dates du 1er et le 2 novembre sont très importantes dans le calendrier des commémorations de la chrétienté. Ces jours-là, dans le monde entier, des millions de gens visitent les cimetières afin de pleurer leurs morts et fleurir les tombes.

Le 1er novembre convient à la Toussaint, cette fête catholique en l'honneur de tous les saints. Puis le 02 novembre, c'est la Fête des morts.

Nombreux sont les personnes qui estiment que leur présence auprès de la tombe en ce jour particulier est favorable pour ‘l’âme’ des défunts. Selon la religion catholique, certaines prières et certaines activités religieuses peuvent, le jour de la Toussaint, d’alléger les âmes qui supportent dans le ‘purgatoire’, lieu de condamnation temporaire qui purifie l’âme pour lui ouvrir l’accès du ciel.

La source :


La Toussaint, fêtée en mai vers le VIIème siècle, fut déplacée au 1er novembre au VIIIème siècle par le pape Grégoire III. Vers 840, le pape Grégoire IV établit la Toussaint, ordonnant que ce jour et la veille seraient considéré. Dans l'intention de supprimer un ancien usage rassemblé instantanément à la foi celtique encore manifestement adoptée à cette époque. La cérémonie, le premier novembre, de la fête de la Toussaint fut donc une solution que l'Église opta afin de donner une couleur de christianisme à l'ancien rite celtique. Cette épreuve s’évanouit par un demi-échec vu que l'Eglise décida, la condamnation de la 'superstition populaire' en autorisant dans le calendrier une fête des morts. En France, la reconnaissance par les autorités ecclésiastiques de cette commémoration des défunts eut lieu à la fin du Xeme siècle. C'est Odilon, Abbé du grand monastère bénédictin de Cluny, qui entreprit la modification en ordonnant dans tous les monastères qu'il dirigeait, une messe solennelle célébrée le 2 novembre pour "tous les morts qui sommeillent en Christ".


Pour l'Eglise catholique, la Toussaint est la fête de Tous les Saints, une fête de la communion et de l'intercession des saints. Le Jour des Morts (le 2 novembre) ne doit donc en aucun cas être confondu avec la Toussaint (le premier novembre) qui est une fête joyeuse.

 

Source : lux-post.lu

Lien : http://www.lux-post.lu/actualites/4709.html