Carnet

Le cimetière de loisirs est né!

14/11/2012

Maman, on peut aller au parc funéraire ?


500 hectares d’attractions et de restaurants
Concept : s'aimer et s'amuser autour des tombes.
C’est un cimetière en Indonésie…

  • Dîner aux chandelles au milieu de pierres tombales ?
  • Rien de plus romantique qu'une soirée à deux au Restaurant avec vue imprenable sur la tombe de vos aïeux.
  • Siroter un thé dans les confortables sofas du country club style colonial qui surplombe le cimetière.
  • Piquer une tête dans la majestueuse piscine tropicale installée en balcon au-dessus des sépultures.

Bienvenue à San Diego Hills.

 

 

Photo © Ahmad Zamroni / AFP

Premier parc funéraire de loisirs au monde.


Cinq cents hectares de verdure, dotés d'un lac artificiel.
1h30 de route du chaos et des embouteillages de Jakarta.

« Vous pouvez profiter des lieux avant et après votre mort » !
Suziany Japardy (directrice des ventes de ce projet immobilier hors norme).
Le nouveau rendez-vous à la mode de la bourgeoisie émergente indonésienne.
Ce cimetière est unique en son genre pour un dimanche après-midi ou pour l'éternité…

Un concept qui fait fureur chez les riches


Dès l'achat de votre tombe : vous êtes membre du club et vous pouvez profiter des lieux à volonté :

  1. Un simple pique-nique
  2. Célébrer votre mariage ou un anniversaire ou une messe anniversaire ...

Le cimetière de loisirs est né !... Il suffisait d'y penser.
L'Indonésie émergente l'a fait, en s'inspirant des pelouses immaculées des cimetières d'Hollywood et en y ajoutant une dose kitsch local.
Trois mille tombes déjà vendues (certaines au luxe extravagant).
Les plus imposantes font 500 m2 (et valent jusqu'à 2 600 $ le m2) avec colonnade gréco-romaine et héliport pour permettre au cercueil d’éviter les embouteillages monstrueux de la capitale tentaculaire (mégalopole de 14 millions d'habitants, source Le Parisien).

Deux jours après le décès de son père, Fanny (héritière d'une opulente famille chinoise) :
« Il est la personne que j'aime le plus au monde, et si j'attends, il n'y aura plus de place près de sa tombe ».
Le culte des ancêtres est un pilier de la tradition confucéenne, après l’annonce du décès, les enfants doivent traditionnellement financer la sépulture de leurs parents pour leur rendre hommages.


Il y a un cruel manque de place pour les sépultures en Indonésie


Un problème d'espace rencontré dans l'ensemble de l'Asie émergente et densément peuplée
Si Hong Kong, la Chine ou la Corée du Sud incinèrent de plus en plus les corps, 87 % des Indonésiens se réclament de l'islam et cette pratique est interdite, dans ce contexte, le prix des tombes s'envole au point de devenir un placement immobilier judicieux.
« C'est un bon investissement ».
" Les prix ont été multipliés par quatre depuis l’ouverture et un marché secondaire se développe.
Vous pouvez les revendre à prix d'ami à vos proches tout en empochant une plus-value en quelques années.
Nous avons de la place pour 5 millions de personnes" explique la directrice des ventes.
Nous sommes rassurés…

Source: Afp

Nouvel engouement touristique à Lima: le cimetière sous la lune

Le Cimetière général de Lima, une gigantesque ville de pierre pétrie d'histoire qui suscite un engou...

Pour les Navajos, la mort est une renaissance

Les Navajos vivent aux États-Unis, dans des réserves du nord-est de l'Arizona et des régions contigü...

Les dauphins capables de faire le deuil

Le rite funéraire d'un dauphin Au large de la ville de Qinzhou (province du Guangxi en Chine),  un...

Mourir en France

Certifier la mort par un médecin En France nombreuses sont les démarches à suivre après un décès. L...