Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Eure Infos
L'Echo du Berry
L'Eclair Pyrénées
L'Eveil de Lisieux Cote
L'Hebdo de Charente-Maritime
L’Echo Républicain
La Charente Libre
La Dépêche du Pays de Bray
La Thiérache
Le Bulletin de l'Arrondissement de Rouen
Le Courrier de Mantes
Le Courrier Vendéen
Le Journal de l'Orne
Les Sables Vendée Journal
Yonne Républicaine

Le deuil

SOCIOLOGIE DE LA MORT

31-01-2012

Le deuil est à la fois un processus actif, une réaction et un sentiment déclenchés par la constatation de la perte définitive d’un être cher. Pour le surmonter, il est souvent nécessaire de faire appel à un accompagnateur externe ou de partager sa souffrance avec son entourage. Quant aux vêtements de la personne endeuillée, ils peuvent être de couleur noire, sombre ou blanche pendant une durée n’excédant pas deux ans.

Les différentes étapes du deuil

Le deuil est à la fois un sentiment et une réaction de souffrance et de tristesse qui survient suite à la mort d’un être cher. C’est un {*processus actif*} de 5 étapes qui permet de passer de cet de tristesse à la résilience. Ces étapes sont notamment : -**le déni, la sidération et le choc, -**la colère et la culpabilité, -**le marchandage, -**la dépression, -**l’acceptation.

Les méthodes qui permettent de surmonter le deuil

Le deuil peut amener à une dépression nerveuse voire à des tendances suicidaires ainsi qu’à des sentiments de culpabilité et de remords. Par ailleurs, il touche non seulement le domaine psychologique mais aussi les relations sociales de la personne endeuillée en affectant sa faculté d’entrer et de maintenir une relation avec son entourage. Le deuil peut aussi faire développer le besoin de s’isoler, d’avoir de l’attention et de se distraire. C’est toutefois un [processus nécessaire] qui permet de repasser à la vie « normale » après le choc. Pour pouvoir le surpasser, il est important de comprendre la situation, d’avoir le soutien de l’autrui ainsi que de partager ses émotions et ses sentiments éventuellement avec d’autres personnes en deuil. Dans certains cas, il est même préconisé de faire appel à un accompagnateur externe ou à un médiateur.

Les couleurs du deuil

La durée du deuil n'est pas établie suivant des règles strictes. Toutefois, elle peut varier en fonction des liens qui liait la personne au défunt : -*indéfinie pour celui d’une personne n’ayant aucun lien de parenté, -*2 ans pour une veuve, -*1 an pour le veuf. Ce dernier doit durant la période de deuil porter des vêtements de couleur sombre et éventuellement un bandeau noir sur les bras et/ou un ruban noir sur son chapeau. Pour la veuve, la période de deuil se subdivise en période de grand deuil où elle devra mettre uniquement des vêtements de couleur noire et en période de demi-deuil qui permet le port des couleurs grise, mauve et violette. Par ailleurs, la couleur à porter lors du deuil d’un membre de la famille est la même mais durant une période plus courte. Il faut savoir aussi que dans certaines coutumes, la couleur du deuil est le blanc, le rouge mélangé au blanc ou le noir combiné avec le blanc.

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →