Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Matin
Corse Net Infos
L'Echo de Brou
L'Eclaireur Vimeu
L'Indépendant
L'Observateur du Beauvais
La Montagne Noire
La Sambre La Frontière
Le Courrier Indépendant
Le Journal de Montreuil
Le Quotidien de la Réunion
Le Régional
Nord Eclair
Oise Hebdo
Sud-Ouest

LE MYSTERE DE LA MORT DE MARIA CALLAS RESOLU

HOMMAGES : Textes - Poèmes - Lettres ouvertes

18-09-2012

Avis de décès 1977

  • La plus belle voix du vingtième siècle
  • La « Diva » absolue de l’opéra

Sophie Cecilia Kalos dit Maria Callas mourrait le 16 septembre 1977. Sa mort a alimenté de nombreux fantasmes :

  1. Suicide par overdose médicamenteuse
  2. Assassinat crapuleux pour profiter de sa fortune
  3. Déclin volontaire par chagrin après la mort de sa grande passion amoureuse, le milliardaire Aristote Onassis ?

Franco Fussi et Nico Paolillo (chercheurs italiens en orthophonie de l’université de Bologne), n’ont jamais cru à la thèse d’une mort volontaire.
Plus de 35 ans après sa mort, ils ont établi que la cantatrice était morte des suites d’une maladie dégénérative des cordes vocales.

Cause du décès : La dermatomyosite
Maria Callas souffrait d’une grave maladie (maladie du collagène qui se localise dans les muscles et sur la peau)
Dès la fin des années 50, la défaillance des muscles du larynx aurait provoqué les problèmes de voix de la soprano.
Les deux chercheurs ont déclaré :
« Le traitement (à base de corticoïdes et d’immunosuppresseurs) pour soigner la maladie s’est aggravée et a provoqué une insuffisance cardiaque »
La «Diva» ne pouvait à la fin de sa vie chanter certaines notes sans éprouver des douleurs insurmontables
Pour établir ce diagnostic, Franco Fussi et Nico Paolillo ont soumis des enregistrements de Maria Callas à une analyse spectrographique.

Source : ParisMatch.com

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →