Carnet

LES MORTS LES PLUS STUPIDES DE L'HISTOIRE DE FRANCE

HOMMAGES : Textes - Poèmes - Lettres ouvertes

05-11-2012

« La tortue d’Eschyle et autres morts stupides de l’Histoire » vient de paraître (éditions Les arènes).
Six auteurs y relatent avec humour les manières les plus absurdes qu’ont eues les hommes célèbres de quitter cette vie.

 

Drôle d’idée que celle de publier ce livre.Internet fourmille de sites répertoriant les morts :

  1. Bizarres
  2. Ridicules
  3. Ou inattendues des personnages célèbres. 120 biographies tragicomiques (illustrées par des dessins de Daniel Casanave).
  • Nous apprenons notamment qu’un jockey du nom de Frank Hayes mourut en 1923 d’une crise cardiaque pendant une course qu’il remporta à titre posthume puisque le cheval portant son corps passa le premier la ligne d’arrivée.
  • En 1927, la danseuse Isadora Duncan meurt étranglée quand son écharpe flottant au vent se prend dans le moyeu de la voiture découverte dans laquelle elle voyage.
  • Après avoir disputé une longue bataille en plein soleil, le célébrissime Bertrand du Guesclin (connétable de France) bu trop d’eau glacée et en est mort quelques minutes plus tard, en 1380…
Chaque le relève Le Parisien chaque récit met en scène les derniers instants du personnage en racontant brièvement son parcours et en montant en épingle sa mort.
Le plaisir que le lecteur trouvera dans ce livre réside dans le décalage entre l’importance historique du personnage et le côté stupide ou absurde de sa mort.
Les récits seront regroupés dans des chapitres thématiques comme :
  1. les trop gourmands
  2. les trop galants
  3. les trop curieux
  4. les trop sensibles
  5. les trop exposés
  6. les trop snob …
Ces histoires sont certes faciles à trouver sur la toile, mais reste à bien les narrer, c’est sans doute le plus apporté par ce livre.

Source : FranceTv.fr

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →