Carnet

La mortalité par cancer de la plèvre

15/02/2013

Le cancer étroitement lié à l'amiante, a commencé à décroître.

Cependant, maladie devrait encore provoquer de 18 000 à 25 000 décès d'ici 2030, selon des projections rendues publiques mercredi par l'Institut de veille sanitaire (InVS).
Le niveau maximum de morts atteint début des années 2000

  • 600 à 800 décès annuels chez les hommes
  • 100 à 200 chez les femmes.

Les experts s'attendaient à ce que le pic de mortalité masculine par cancer de la plèvre ne soit atteint que vers 2020-2030 avec un nombre annuel de décès compris entre 1000 et 1 500.
80 % des cas de cancers de la plèvre sont directement attribués à l'exposition à l'amiante.
Celui-ci n'apparaît généralement qu'entre 30 et 45 ans après l'exposition à l'amiante notamment dans les secteurs :

  1. du bâtiment
  2. de la construction navale ou de la chaudronnerie

ce qui complique le travail des chercheurs.

Cancers broncho-pulmonaires

Au-delà du cancer de la plèvre, l'exposition à l'amiante peut également être à l'origine de cancers broncho-pulmonaires.
D'après un rapport (datant de 2005) en France :
35 000 personnes sont mortes d'une « maladie de l'amiante » entre 1965 et 1995.

Source : Afp

Nouveau - Les médecins et la sédation terminale

L'Ordre des Médecins français et son conseil a envisagé pour la première fois qu'un collège médical...

Régénération du cœur après un infarctus

Après un infarctus : une régénération du cœur sera possible.Utiliser des cellules que l'on greffe po...