Carnet

La longévité humaine ne cessera d’augmenter

QUETE DE L’IMMORTALITE

16-05-2013
La régénération des organes est-elle la voie vers l'immortalité ?
Les avancées en médecine régénérative sont les plus prometteuses pour lutter contre les maladies liées du au vieillissement.
Une néo-médecine est train de naître. La médecine va passer d’une médecine qui traite les symptômes de nos maux à une médecine qui guéri
Les applications de ces technologies couvriront l’ensemble de la pratique médicale, du diagnostic prénatal jusqu’aux traitements curatifs des maladies (avant même que les symptômes ne se déclarent) :
  • Médecine régénérative par les cellules souches
  • Thérapie cellulaire et ingénierie tissulaire
  • Clonage thérapeutique, greffes d’organes artificiels et prothèses bionique
  • Nano-médecine, médecine et chirurgie robotisées assistées par intelligence artificielle
  • Thérapie génique, pharmacogénétique et médecine personnalisée … .

Notre espérance de vie augmente régulièrement, mais des nouvelles maladies (Cancers, Diabète, Parkinson, Alzheimer…) liées au vieillissement sont apparues, alors pourquoi vivre 100 ans ou plus si nous souffrons des années avant la mort ?
L’augmentation des dépenses de santé due aux traitements anti-symptomatiques promulgués à vie pour traiter ces maladies est devenue une charge intenable pour nos sociétés surendettées.
2 approches sont explorées pour permettre à nos tissus et organes de se régénérer :

  1. Transplantation des cellules souches issues du patient ou d’un donneur (thérapie cellulaire) dans le tissu ou l’organe lésé. Les cellules souches se multiplient localement, puis se transforment en cellules fonctionnelles et réparent le tissu lésée.
  2. L’ingénierie tissulaire consiste à recréer en laboratoire des tissus voir un organe complet et de les transplanter dans l’organe lésée.
Est-ce que cette longévité sera réservée qu’à une riche élite capable de se payer cette néo-médecine ?
Ces inventions sont très fortement sujettes aux économies d’échelle, les prix chuteront, et ces inventions se démocratiseront se diffusant rapidement à l’ensemble de la population à des prix accessibles.
Plusieurs questions demeurent :
  • Est-ce que les stratégies marketing s’appliqueront aussi aux organes artificiels ?
  • Est-ce que ces organes seront sujets à l’obsolescence programmée poussant les biotechno-consommateurs à renouveler sans fin leurs équipements ?
  • Est-ce qu’il y aura des cœurs artificiels low-cost et haut-de-gamme ?
  • Pourrons-nous choisir la couleur de notre cœur artificiel ?
Vivre le plus longtemps possible et en bonne santé est l’objectif que la néo-médecine doit atteindre, aussi bien pour le bien de l’individu que pour celui de la société.

Source : atlantico.fr

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →