Carnet

La mortalité maternelle toujours d’actualité

04/03/2014

Amélioration de la santé maternelle

En 2000, la Communauté Internationale a établi 8 objectifs pour le Millénaire pour le Développement (OMD). Parmi eux : améliorer la santé maternelle. En d’autres termes, cela consiste à diminuer au maximum le nombre de décès qui ont lieu lors des accouchements ou pendant la grossesse. Les résultats ne sont pas nuls, puisque nous avons assisté à une diminution de près de 47% du taux de mortalité maternelle dans le Monde entre 1990 et aujourd’hui. Si cette évolution a pu avoir lieu en à peine 20 ans, c’est grâce à un certain nombre de facteurs : information plus soutenue auprès des futures mamans, personnel médical plus qualifié et mieux formé, avancée de la Médecine, ou bien encore intervention des ONG dans les pays défavorisés. !

Cependant, rien n’est acquis. En effet, l’ONU a récemment révélé que 800 femmes sont mortes par jour en accouchant durant l’année 2010, ce qui représente un total de 287 000 femmes sur cette période. Un chiffre bien trop important qui met très clairement en évidence le fait que de gros progrès doivent encore être réalisés, notamment dans les pays en voie de développement. En effet, ce sont justement ces pays qui sont les plus touchés par la mortalité maternelle. 99% de l’ensemble des décès ont lieux dans ces régions du Monde, notamment en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, dans des lieux ruraux où la pauvreté règne. Cette inégalité totale, cette disparité entre les pays ne fait que creuser encore un peu plus le fossé entre pays « pauvres » et pays « riches ».

Causes et conséquences

Si les femmes n’ont pas accès aux soins dont elles ont besoin dans ces régions défavorisées, c’est parce qu’elles vivent dans des endroits reculés où le corps médical est peu représenté, voire totalement inexistant. La pauvreté, la distance, le manque d’informations, le manque de services et la culture sont également des freins conséquents à une amélioration des conditions d’accouchement.

C’est justement dans cette optique de baisser au maximum le taux de mortalité maternelle qu’en 2010, lors du Sommet sur les OMD organisé par les Nations Unies, M. Ban Ki-moon (Secrétaire Général de l’ONU) a lancé une Stratégie mondiale pour la santé de la femme et de l’enfant.

Cette dernière vise à sauver la vie de plus de 16 millions de femmes et d’enfants au cours des quatre prochaines années.

Les causes de mortalité au XXème siècle

La mortalité dans le Monde est évaluée à 1,9 décès par seconde en moyenne, soit 158 857 décès par jo...

92% des Français favorables à une loi permettant l’euthanasie

Alors qu’une «Conférence citoyenne» doit commencer à plancher sur le délicat sujet de la fin de vie...

Le canc'air ...

La contamination de l’air provoque le cancer Les principaux experts scientifiques mondiaux ont c...

Les malades arrivent 10 jours avant leur décès...

Le 12 octobre 2013 était la journée mondiale des soins palliatifs. Les personnes atteintes de malad...