Carnet

La thanaphobie ou la peur de la mort

PSYCHOLOGIE DE LA MORT

05-07-2014

Généralement, presque tout le monde craint la mort, mais le degré de la peur peut déterminer si une personne est thanaphobe. C'est seulement quand la phobie modifie radicalement sa façon de vivre que cela devient un problème grave. Si la personne tente d’éviter les situations sociales, ou tout ce qui ramène à la mort au point où cela provoque des perturbations importantes dans sa vie, la thanaphobie peut être un problème plus grave.


Il y a aussi des craintes qui ne sont pas nécessairement un problème, mais peut en développer d'autre. Un thanaphobe peut avoir des attaques de panique graves. Il est important de parler à un thérapeute pour développer si le symptôme d’une trop grande anxiété peut être lié à la peur de la mort.
Il y a des types d'anxiété associés à la peur de la mort, bien qu’elles soient moins fréquentes :
- le trouble d'anxiété généralisée est un trouble où l'esprit pense souvent des pensées négatives et stressantes. En pensant trop fort à la mort, il peut se développer une peur ou une phobie.
- le stress post-traumatique : ceux qui en sont atteints en raison d'un événement particulièrement traumatisant peut facilement développer une peur de la mort, souvent liés à l'événement. Cela peut être particulièrement fréquent chez les personnes qui se considèrent chanceux d’avoir survécu à quelque chose, alors elles commencent à se concentrer sur les dangers et la peur des résultats de risques.
-  le trouble obsessionnel-compulsif : bien qu'il ne peut pas affecter 100% de tous ceux qui en souffrent, de nombreuses personnes développent des obsessions à propos des dangers physiques. Par exemple: «Que faire si je suis touché par une voiture aujourd'hui" ou "si ces germes me tuent?" Il peut en résulter une peur de tout ce qui ressemble à un danger, qui est très étroitement liée à la peur de la mort.


Le traitement de la peur de la mort est un peu difficile, parce que c'est une crainte qu’i l faut tout de même avoir quelque part. En fait, personne ne voudrait que cette peur de la mort disparaisse complètement. Il est ainsi important de savoir si la thanaphobie est un symptôme ou une cause.  Si c'est une phobie, il faut y faire face comme n'importe quelle autre phobie : voir comment la peur de la mort affecte la personne et essayer d'utiliser des techniques de désensibilisation afin que la peur ne soit pas aussi importante. Tandis que si c'est un symptôme, ce n’est pas la peur en elle-même qu’il faudra cibler, mais plutôt cibler le type d'anxiété qui est à l'origine de ces craintes de la mort. C'est alors seulement lorsqu’une personne est capable de vivre une vie où la peur de la mort a moins d'impact dans la sienne que la thanaphobie diminue.


Source : www.calmclinic.com

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →