Carnet

Le métier de maquilleur funéraire

METIERS

08-07-2014

Un maquilleur funéraire prépare les morts pour la visualisation, voire l’esthétique lors d'un enterrement cercueil ouvert. Le but est de faire en sorte que visuellement, le corps ne diffère pas trop de son aspect lors de son vivant. Les maquilleurs funéraires ont généralement reçu une formation en cosmétologie ou en science mortuaire.


La méthode la plus courante pour devenir un maquilleur funéraire est d'assister à un programme de science mortuaire. Les écoles de sciences mortuaires préparent les formateurs au métier au maquillage des morts, l’embaumement des corps, à l’organisation et tenue de funérailles et d'interagir avec les personnes en deuil. Les programmes de sciences mortuaires nécessitent généralement un à deux ans d'études, variant selon les lois de l'État où un maquilleur funéraire souhaite pratiquer. En outre, la plupart des États exigent une formation avant qu’une personne soit autorisée à pratiquer le métier.


Bien que moins fréquent, il est possible d’exercer le métier de maquilleur funéraire dans un salon funéraire si une personne  a suivi une formation en esthétique ou cosmétologie. La plupart des programmes de cosmétologie peut être complété en deux ans. Il est à savoir que les produits cosmétiques utilisés dans les salons funéraires sont spécifiquement conçus pour être utilisés à la morgue. L’obtention du diplôme dépend de l’Etat où le maquilleur funéraire envisage de pratiquer.


Source : www.smallbusiness.chron.com

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →