Carnet

Le risque de décès accidentel obéit-il à des facteurs sociaux ?

SOCIOLOGIE DE LA MORT

19-11-2013

Une étude américaine en sociologie en identifie certains, et suggère que les personnes divorcées auraient deux fois plus à risque de décès accidentel que les couples mariés…
Les personnes à faible niveau d'études auraient également un risque plus élevé de décès accidentel, mais alors, les divorcés à faible niveau d’étude encourent-ils un grave danger ?

 

 

Le Mariage c’est la santé
Les conclusions publiées dans la revue « Social Science Research » confirment que le mariage est un facteur bénéfique pour la santé.
L’équipe des chercheurs de la Rice University et de l’Université de Pennsylvanie a comparé les données socio-démographiques de 1 302 090 adultes > 18 ans (ayant survécu ou succombé à des accidents entre 1986 et 2006). Le lien entre les relations sociales, le statut socio –économique ont été confondu avec l’espérance et la qualité de vie. Les résultats de leurs analyses font apparaître les résultats suivants :

  • Les personnes divorcées.  Elles ont plus de 2 fois plus de risque que les personnes mariées, de mourir de décès accidentels (selon la définition de l’OMS)  décès pouvant être liés à un incendie, un empoisonnement, inhalation de fumée, accident de la route…
  • Les personnes ayant un faible niveau d'étude. Elles sont également plus de deux fois plus à risque de décès accidentels évitables et à risque supérieur de décès accidentels moins évitables que les personnes plus instruites…
Le Pr en sociologie, Justin Denney commente ces résultats :
«Si les relations sociales et les ressources socio-économiques sont facteurs de longévité, les efforts de prévention devraient être plus ciblés sur les groupes plus défavorisés... les personnes instruites ont tendance à être mieux informées sur les comportements à risque».
La situation matrimoniale de couple, elle, est associée au soutien, à une meilleure information, donc à un risque moindre d’accident et de décès.
Conclusion (ndlr) : mieux vaut être instruit,riche et heureux en couple que pauvre, seul et sans éducation …

Source: Social Science Research

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →