Carnet

Les causes de décès des enfants maltraités

01/07/2014

La forme la plus mortelle de la maltraitance des enfants est la négligence. Les décès par négligence peuvent être causés par des accidents dus à un manque de surveillance ou la négligence de consulter un médecin pour une blessure ou une maladie, ou encore l'abandon.
Lorsque les enfants subissent de mauvais traitement, cela entraîne de conséquences différentes graves, notamment des blessures qui peuvent leur être fatales. Les enfants peuvent mourir de traumatisme crânien grave, le syndrome du bébé secoué, traumatisme à l'abdomen ou la poitrine, les brûlures, les noyades, étouffement, l'intoxication, la famine…

Faits et chiffres

Les données de rapport de 2011 ont montré que 1570 morts dont 82% étaient des victimes de moins de 4 ans et 42% (534 enfants) de moins de 1 an. Plus de trois quarts (78%) sont victimes d'abus parental. Sur les 1 570 décès, 59% étaient des garçons et 41% étaient des filles. Ces données sont représentatives de la déclaration de 2006 à 2011. Dans ce laps de temps, l’année 2009 a eu le plus grand nombre d’enfants maltraités décédés (1740 enfants).

Des spécialistes ont évalué l'environnement d'un enfant maltraité.  Dans la majeure partie des cas, les antécédents familiaux sont les principaux plusieurs facteurs de risque de violence potentielle:
- L'enfance de l'agresseur: environ 20% des délinquants ont été eux-mêmes maltraités dans leur enfance.
- L'abus de substances nocives de l'agresseur: les enfants dont les familles abusent de l'alcool sont presque 4 fois plus susceptibles d'être maltraités, près de 5 fois plus susceptibles d'être physiquement négligés, et 10 fois plus susceptibles d'être négligés que les enfants de familles non-alcooliques.  
- Le stress familial: le manque de soutien est souvent associé à la maltraitance des enfants.
- Les forces sociales: Les experts se demandent si une réduction présumée des valeurs religieuses et morales associées à une augmentation de la représentation de la violence par le divertissement et des médias d'information peut augmenter la maltraitance des enfants.
- L'enfant: les enfants à risque élevé d'abus comprennent les nourrissons qui sont considérés comme «trop difficiles», les enfants handicapés et les enfants souffrant de maladies chroniques.

Les événements spécifiques « déclencheurs » qui se produisent juste avant de nombreuses agressions parentales mortelles sur les nourrissons et les jeunes enfants comprennent un nourrisson inconsolable, les difficultés d'alimentation, la toilette d'un enfant en bas âge, et les perceptions exagérées des parents d'actes de «désobéissance» par l'enfant.

Source : www.onhealth.com

L’ulcère de l’estomac peut être mortel
Les complications d'ulcère de l'estomac entraînent environ 6500 décès par an. Les ulcères peuvent êt...
La famine peut être fatale
Le système immunitaire attaqué Le corps humain ne peut survivre sans oxygène, sans eau mais égaleme...
La pneumonie peut être fatale
  La pneumonie est une infection touchant les poumons de deux façons. La pneumonie lobaire affecte...
Les décès par noyade
La noyade est une insuffisance respiratoire résultant de la submersion et ou l’immersion dans un l...