Carnet

Les dangers du monoxyde de dihydrogène

03/07/2014

Le monoxyde de dihydrogène est l’un des produits chimiques qui peut être dangereux pour la vie humaine, et pourtant la plupart des gens ne semblent pas considérer les dangers découlant de ce produit. En 1997, la Division de la recherche de monoxyde de dihydrogène a été formée et par la suite a diffusé le maximum d’information sur ce produit chimique.

Des milliers de décès chaque année

Le monoxyde de dihydrogène, à la fois incolore, inodore et insipide, tue des milliers de personnes chaque année. La plupart de ces décès sont causés par inhalation accidentelle du produit, seulement les dangers du monoxyde de dihydrogène ne s'arrêtent pas là. S’il y a ingestion du produit, les symptômes suivants apparaissent : une transpiration excessive, une sensation de ballonnement, des nausées, des vomissements. Pour ceux qui sont devenus dépendants, cela peut entraîner une mort certaine.

Le monoxyde de dihydrogène est également connu comme l'acide hydrique. Il  contribue à l'effet de serre, peut causer des brûlures graves, contribue à l'érosion de notre paysage naturel, accélère la corrosion et la rouille de nombreux métaux, peut causer des défaillances électriques et une diminution de l'efficacité des freins automobiles, mais a également été trouvé dans les tumeurs des patients atteints de cancer en phase terminale.

La contamination atteint des proportions épidémiques. En effet, les quantités de monoxyde de dihydrogène ont été trouvées dans presque tous les cours d'eau, lac, et le réservoir dans l'Amérique d'aujourd'hui. Mais la pollution est globale, et le contaminant a même été trouvé dans les glaces de l'Antarctique.

Malgré le danger, le monoxyde de dihydrogène est souvent utilisé comme solvant industriel et de liquide de refroidissement, dans les centrales nucléaires, dans la production de mousse de polystyrène, comme retardateur de feu, et dans la distribution de pesticides. Il est malheureusement utilisé comme additif dans certains produits alimentaires.


Source: www.dhmo.org

100 millions de personnes pourraient mourir du changement climatique d'ici 2030
Un rapport commandé par les gouvernements de plus de 20 pays a révélé que plus de 100 millions de...
L’électrocution
L’électrocution est l'introduction soudaine et involontaire de grandes quantités d'électricité dans...
Les funérailles en Ontario
La mort ne prévient pas, il peut arriver qu’une personne ne meure pas dans son pays mais dans un pay...
Le code vestimentaire approprié pour les funérailles
Des vêtements sobres Les tenues pour les funérailles sont typiques, les hommes s'habillent généra...