Carnet

Les dettes d’une personne décédée

01/08/2014
La personne décédée peut avoir laissé des dettes. On entend par dette, par exemple, un découvert sur son compte bancaire ou un contrat de crédit qui n'a pas été payé. En effet, lorsqu’une personne proche meurt, il est important d’en informer tous ses créanciers.  
 

Existence d'une police d'assurance ou non

 
En général, s'il n'y a pas assez d'argent dans la succession de la personne décédée pour payer ses dettes à ses créanciers. Ils ne peuvent pas récupérer le montant restant dû de toute autre personne, y compris les parents survivants de cette personne. Ce qu’il faudra faire c’est de vérifier si cette personne avait une sorte de police d'assurance qui pourra régler tout ses dettes, par exemple, une police d'assurance de protection de paiement pris en même temps qu'un prêt.
 
Dans certains cas, la dette peut avoir été une dette commune, par exemple, un découvert sur un compte commun ou un montant dû sur un contrat de crédit pris dans les noms communs. Si tel est le cas, la dette peut encore être récupérée à partir de la personne survivante, c’est-à-dire la personne avec qui le défunt a ouvert un compte joint avant son décès. En outre, si une personne vivait avec la personne décédée, elle peut toujours être responsable des dettes qui se rapportent à la propriété, tels que les impôts locaux ou des factures d'eau.
 
Source: www.adviceguide.org.uk 

Parents, mourir sans testament

La décision revient à l'Etat Si un parent meurt sans avoir fait de testament, l'Etat va décider com...

Et maintenant l'e-testament ?

S’il y a bien une corporation protégée et réglementée c’est bien celle de Notaire, pourtant eux auss...

Le renouvellement des concessions funéraires

Deux points importants La famille possédant une concession funéraire limitée dans le temps n’est pa...

Banque - Décès d’un cotitulaire de compte

Lors du décès d’un cotitulaire, sauf disposition contraire prévue dans la convention de compte joint...