Carnet

Les résistances aux antibiotiques : 23.000 décès par an Outre-Atlantique

MEDECINE SANTE

30-09-2013

La résistance aux antibiotiques est la capacité d'un microorganisme de résister aux effets des antibiotiques. Elle se développe via sélection naturelle par une mutation aléatoire ou échanges de gènes de résistances (transfert horizontal) entre les bactéries, voilà pour l'explication médicale.

Les Centers for Diseases Control and Prevention (CDC) ont publié un rapport afin de dresser un bilan et d'évaluer l'impact des bactéries multi-résistantes sur la santé humaine.
2 millions d'infections résistantes par an

  1. Elles seraient responsables de 23.000 décès par an Outre-Atlantique. Les auteurs ont établi trois niveaux de danger pour les infections bactériennes : préoccupantes, sérieuses et urgentes.
  2. Pour chaque infection, ils ont analysé différents critères tels que l'impact économique, la fréquence, les antibiotiques disponibles et les outils de prévention dont on dispose.
  3. D’après l'Agence américaine de santé publique, 50% des antibiotiques ne seraient pas nécessaires !

Les menaces urgentes ont été révélées pour les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ou les bactéries dites Clostridium difficile, multi-résistantes).
Pour modifier cette tendance à la résistance, les CDC recommandent de revoir l'usage des antibiotiques...
Rappelons que la France est championne d'Europe du Basket ... des antibiotiques toutes catégories… de la consommation d’antibiotiques. Résultats : les résistances sont ici plus nombreuses que partout ailleurs en Europe. Il est plus que jamais essentiel d’utiliser les antibiotiques de manière raisonnée pour préserver le plus longtemps possible leur efficacité.

Source : nouvelobs.com

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →