Carnet

« London Bridge is down » : nom de code pour révéler le décès de la reine Elizabeth II

24/07/2018

Le plan secret de l’Angleterre pour révéler la mort de la reine Elizabeth II a déjà été mis en place, a déclaré Sam Knight, un journaliste du quotidien The Guardian. Des documents déclassifiés ont également permis de savoir que la reine, actuellement âgée de 92 ans, a été la cible d’une tentative d’assassinat en Nouvelle-Zélande en 1981. 

« Castle dove » : nom de code d’une réunion top secrète

Une action protocolaire sans précédent, les plus hauts responsables britanniques, dont le vice-premier ministre David Lidington, le leader à la Chambre des communes Andrea Leadsom ou encore le secrétaire d'État aux affaires intérieures Sajid Javid, se sont réunis au siège du gouvernement sur l'avenue Whitehall à Londres en vue de planifier les rouages liés à ces moments tant redoutés par les autorités. De l’annonce du décès à l’organisation des moindres détails des funérailles, tout a été méticuleusement préparé. La conception de l’opération London Bridge remonte dans les années 1960 et elle fait l’objet de plusieurs mises à jour par an.

La BBC ne sera pas la première à annoncer la nouvelle

Le secrétaire privé de la reine, Sir Christophe Geidt, avertira le ministère des Affaires étrangères qui, à son tour, transmettra les informations aux quinze États où Elizabeth II règne encore à savoir le Canada, la Nouvelle-Zélande, les Bahamas, la Jamaïque, l’Australie…Les trente-six autres nations du Commonwealth seront par la suite prévenues. Le protocole stipule que la Press Association aura la primeur de l’information qui relayera tous les médias du monde, si tel a été le cas de la BBC jusque-là. Rappelons que quatre heures après la mort de George VI, cette radio l’avait annoncé le 6 février 1952. 

Le Royaume-Uni à l’arrêt

Le deuil national s’étalera sur douze jours, l’hymne national redeviendra « God save the King » car le prince Charles prendra les rênes. C’est au palais de Westminster à raison de 23 heures par jour que le corps de la reine sera exposé avant l’enterrement. Les funérailles officielles se dérouleront à l’abbaye de Westminster, une première dans l’histoire de la monarchie britannique, neuf jours après le décès d’Elizabeth II. Un moment de recueillement est envisageable pour les Britanniques dans les stades qui seront toujours ouverts. 

Source: ionline.sapo.pt

 

Décès causés par les médias sociaux
Des changements de statut de relation sur Facebook, en passant par la séduction d’adolescents en lig...
Réduction du risque de décès de l’Alzheimer  par l’alcool
Une consommation modérée d’alcool est liée à un risque réduit de décès de la maladie d'Alzheimer à u...
Catastrophes naturelles : Plus de 600.000 morts en 20 ans
Mis en garde sur la fréquence et impact des événements Au cours des deux dernières décennies, les c...
Décès de cancer curable par faute d'accès à la radiothérapie et la chirurgie
Des millions de décès prématurés dus à des cancers potentiellement traitables pourraient être évités...