Carnet

Lutter contre un phénomène qui fait plus d’un million de mort par an.

MEDIAS

15-03-2013
L'OMS s'alarme de la faiblesse des efforts des Etats en matière de sécurité routière.
  • 28 pays (7 % de la population mondiale) seulement possèdent une législation adéquate pour lutter contre un phénomène qui fait plus d'un million de tués par an.
  • Il s'agit de la 8e cause de décès dans le monde
  • La première dans la classe d'âge des 15-29 ans.
  • En 2030 les morts par accidents de la route deviendront la cinquième cause de décès dans le monde (si aucune action n'est menée).
Le rapport souligne cependant une stabilisation du nombre de décès ces dernières années alors que le nombre de véhicules a augmenté.

5 Grands facteurs de risque :
  1. Conduite sous emprise de l’alcool
  2. Vitesse
  3. Non-utilisation des casques pour motocyclistes
  4. Défauts de ceintures de sécurité
  5. Et des dispositifs de sécurité pour enfants.
  • 59 pays (39 % de la population mondiale) ont limité la vitesse en agglomération à 50km/h
  • 89 pays (66 % de la population mondiale) sont dotés d'une législation complète sur la conduite en état d'ébriété
  • 90 pays (77 % de la population mondiale) possèdent une législation sur le port du casque
  • 96 pays (32 % de la population mondiale) possèdent une législation sur les dispositifs de sécurité pour enfants
  • 111 pays (69 % de la population mondiale) possèdent une législation complète sur le port de la ceinture de sécurité
Les accidents de la route ont entraîné 1,24 million de décès dans le monde (en 2010) ce chiffre est voisin de celui de  2007. Sur 175 Pays : 50% ont été capables de réduire ce nombre et ils ont augmenté dans 50% des pays. "Il faut qu’une volonté politique s’affirme au plus haut niveau pour garantir que la législation sur la sécurité routière soit adaptée et qu'elle soit strictement appliquée par tous" (Dr Margaret Chan - Directeur général de l'OMS. Le Rapport sur la sécurité routière dans le monde 2013 constitue une sérieuse mise en garde à l’adresse des gouvernements, qui doivent en faire plus pour protéger les usagers de la route

En dépit des progrès, beaucoup reste à faire…
Le rapport constitue une étape importante dans les efforts déployés pour assurer la sécurité des automobilistes mais aussi des piétons et cyclistes…
Les décès et les traumatismes imputables aux accidents de la route sont évitables
Les pays où la route fait le plus de victimes se trouvent en Afrique et au Moyen Orient.

Si les tendances actuelles se poursuivaient le nombre de tués pourrait atteindre 1,9 millions de personnes en 2020.
 
Source : Afp

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →