Carnet

Maladie d’Alzheimer : une des plus grandes causes de décès

26/12/2014

Une nouvelle étude suggère que la maladie d'Alzheimer est une des plus grandes causes de décès que les maladies cardiaques ou le cancer aux Etats-Unis. La recherche a été publiée dans le journal médical de l'American Academy of Neurology en mars dernier.

Chiffres basés sur les certificats de décès


Actuellement, la maladie d'Alzheimer tombe sixième sur la liste des principales causes de décès aux États-Unis selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), tandis que les maladies cardiaques et le cancer sont les numéros un et deux respectivement. Ces chiffres sont basés sur ce qui est rapporté sur les certificats de décès.


« Les maladies et les autres démences d'Alzheimer sont sous-déclarées sur les certificats de décès et les dossiers médicaux », selon une étude dont l’auteur Bryan D. James, PhD, de Rush University Medical Center à Chicago. « Les certificats de décès listent souvent la cause immédiate de la mort, comme la pneumonie, plutôt que d'énumérer la démence comme une cause sous-jacente ». James a ajouté que tenter d'identifier une seule cause du décès ne saisit pas toujours la réalité du processus de la mort pour la plupart des personnes âgées, comme des problèmes de santé multiples qui y contribuent souvent. « Les estimations générées par notre analyse suggèrent que les décès dus à la maladie d'Alzheimer dépassent de loin les chiffres rapportés par le CDC et ceux énumérés sur les certificats de décès », a-t-il continué.  

Un test annuel de la démence



Pour l'étude, 2 566 personnes âgées de 65 ans et plus ont reçu un test annuel de la démence. L'âge moyen des participants était de 78. La recherche a révélé que, après une moyenne de huit ans, 1090 participants sont décédés. Un total de 559 participants, sans démence au début de l'étude a développé la maladie d'Alzheimer. Le délai moyen de diagnostic et le décès était d'environ quatre ans. Après la mort, la maladie d'Alzheimer a été confirmée par l'autopsie, environ 90 % de ceux qui ont été diagnostiqués cliniquement.


Le taux de mortalité était plus de quatre fois plus élevé après un diagnostic de maladie d'Alzheimer chez les personnes 75 à 84 ans et près de trois fois plus élevé chez les personnes de 85 ans et plus. Plus d'un tiers de tous les décès dans ces groupes d'âge étaient attribuables à la maladie d'Alzheimer.
Toujours selon James, cela se traduit par environ 503 400 décès dus à la maladie d'Alzheimer dans la population américaine de plus de 75 ans en 2010, ce qui est cinq à six fois plus élevé que le nombre de 83 494 rapporté par la CDC sur la base de certificats de décès. «Déterminer les véritables effets de la démence dans ce pays est important pour sensibiliser le public et identifier les priorités de recherche concernant cette épidémie, » a déclaré James.

 

Source: www.sciencedaily.com

Trop de sel peut provoquer le décès
Une nouvelle étude révèle que trop de sodium est nocif pour la santé. Les aliments que nous consommo...
Faible risque de décès pour les personnes qui ont pris du poids après avoir cessé de fumer
Etude basée sur 1305 adultes japonais Dans une petite étude au Japon, les gens qui ont cessé de fum...
À quoi s’attendre du Programme de travail de la Commission Juncker 2015 ?
Malgré l'existence de diverses lignes directrices de santé pro-publiques, le programme de la Commiss...
Combien de fruits et légumes par jour réduit le risque de décès prématuré ?
Manger cinq portions quotidiennes de fruits et légumes est liée à un risque moindre de décès de tout...