Carnet

Manger trop de protéines : mauvais pour la santé

07/01/2015

Une haute teneur en protéines dans le régime alimentaire est considérée comme mauvais pour la santé que de fumer. Une étude scientifique constate que les personnes qui adoptent une alimentation riche en protéines animales portent le risque de cancer similaire à ceux qui fument 20 cigarettes par jour.

Les protéines animales


L’étude qui a suivi des milliers d'adultes près de 20 ans a révélé que les personnes adoptant une alimentation riche en protéines animales sont quatre fois plus susceptibles de mourir d'un cancer que quelqu'un avec un régime faible en protéines. Le risque est presque aussi élevé que le risque de développer un cancer en fumant 20 cigarettes par jour.


Des études antérieures ont montré un lien entre le cancer et la viande rouge, mais c’est la première fois qu’une étude a mesuré le risque de décès causé par la consommation régulière de trop de protéines. Les conseils nutritionnels ont été traditionnellement axés sur la réduction des graisses, sucre et sel. L'étude américaine a constaté que les personnes ayant une alimentation riche en protéines étaient 74 % plus susceptibles de mourir de toute cause dans le délai d'étude que celles ayant une alimentation à faible teneur en protéines.

Recommandation des chercheurs


Les chercheurs définissent un régime « riche en protéines » comme dérivant au moins 20 % des calories quotidiennes à partir de protéines. Ils recommandent de consommer environ 0,8 g de protéines par kilogramme de poids corporel par jour à l'âge mûr. A part la viande rouge, les produits laitiers riches en protéines sont également dangereux, selon les chercheurs. Un verre de lait de 200ml représente 12 % de l'apport journalier recommandé, tandis qu'une tranche de fromage de 40g en contient 20 %. Le poulet, poisson, légumineuses, légumes, noix et céréales sont des sources de protéines plus saines. Cependant, un filet de poitrine de poulet ou du saumon représente encore environ 40% de l'apport quotidien en protéines recommandé.


« La recherche montre qu'un régime pauvre en protéines dans l'âge moyen est utile pour la prévention du cancer et la mortalité globale » a déclaré le Dr Eileen Crimmins, un co-auteur de l'étude. « Cependant, pour les personnes âgées, il est important d’éviter un régime faible en protéines pour permettre le maintien du poids pour la santé et la protection de la fragilité.»

 

Source: www.telegraph.co.uk

Transfusion de globules après un traumatisme : bénéfique ou non en fonction du risque de décès
Etude basée à partir des observations cliniques Les risques et les avantages des transfusions de gl...
Maladie d’Alzheimer : une des plus grandes causes de décès
Une nouvelle étude suggère que la maladie d'Alzheimer est une des plus grandes causes de décès que l...
Trop de sel peut provoquer le décès
Une nouvelle étude révèle que trop de sodium est nocif pour la santé. Les aliments que nous consommo...
Faible risque de décès pour les personnes qui ont pris du poids après avoir cessé de fumer
Etude basée sur 1305 adultes japonais Dans une petite étude au Japon, les gens qui ont cessé de fum...