Carnet

Moins de risque de décès avec les noix et arachides

06/07/2015

La consommation de noix et d’arachide, et non le beurre d'arachide, est liée à des taux de mortalité plus faibles, selon une étude menée par des chercheurs de l'Université de Maastricht. Les hommes et les femmes qui mangent au moins 10 grammes de noix ou d'arachides par jour ont un risque moindre de mourir de plusieurs grandes causes de décès que les personnes qui n’en consomment pas.

Un taux de mortalité plus faible


Un article publié dans l’International Journal of Epidemiology confirme un lien entre l'arachide et la consommation de noix ainsi que des taux de mortalité plus faibles, mais ne trouve aucun effet protecteur pour le beurre d'arachide. La réduction des issues fatales a été remarquée dans les maladies respiratoires, les maladies neurodégénératives et le diabète, suivies par le cancer et les maladies cardiovasculaires. Les effets sont égaux chez les hommes et les femmes.


Cette étude a été réalisée dans l'étude de cohorte Pays-Bas depuis 1986 chez plus de 120.000 hommes et femmes Néerlandais âgés de 55 à 69 ans. La consommation de noix a été évaluée par rapport à la taille des portions et la fréquence pour la consommation d'arachides, d'autres noix (noix d'arbres), et le beurre d'arachide. Les chercheurs de l'Université de Maastricht ont analysé la relation avec la mortalité globale et par cause depuis 1986.

Le résultat des études


L’association entre les noix, l'apport en arachide et le décès par maladie cardiovasculaire confirment les résultats antérieurs des études américaines et asiatiques qui ont été souvent axées sur les maladies cardiovasculaires. Cependant, dans cette nouvelle étude, il a été constaté que les disparitions dues au cancer, diabète, aux maladies respiratoires et neurodégénératives ont également été en baisse pour les consommateurs d'arachides et de noix.


Le Professeur Piet van den Brandt, chef de projet et épidémiologiste, a indiqué qu’il était remarquable que la mortalité nettement inférieure soit déjà observée à des niveaux de 15 grammes de noix ou d'arachides en moyenne par jour (la moitié d'une poignée). Une consommation plus élevée n'a pas été associée à une plus faible réduction du risque de décès. Cela a également été soutenu par une méta-analyse des études publiées antérieurement ainsi que l'étude de cohorte Pays-Bas, dans laquelle le cancer et les issues fatales dues aux maladies respiratoires ont montré le même résultat.


Les arachides et les noix contiennent deux différents composants tels que les acides gras mono insaturés et polyinsaturés, vitamines diverses, fibres, antioxydants et autres composants bioactifs, qui contribuent éventuellement à des taux de mortalité plus faibles. Contrairement aux arachides, aucune association n’a été trouvée entre la consommation de beurre d'arachide et le risque de décès. Cependant, outre les arachides, le beurre d'arachide contient également des composants ajoutés tels que le sel et les huiles végétales. Dans le passé, il a été montré que le beurre d'arachide contient des acides gras et donc la composition de beurre d'arachide est différente des cacahuètes. Les effets néfastes des acides gras et du sel sur la santé pourraient inhiber sur les effets protecteurs d'arachides.

 

Source: www.sciencedaily.com

Le nombre de morts du tabagisme est élevé
Une étude rapporte que le bilan des morts du tabagisme va bien au-delà de celui du cancer du poumon....
Dompéridone : risque de graves anomalies du rythme cardiaque et la mort subite (arrêt cardiaque)
Un examen de sécurité a été fait pour évaluer le risque d'anomalies graves du rythme cardiaque et de...
Le cancer du poumon, le plus grand cancer mortel
Le cancer à la hausse  Globalement, le cancer est à la hausse, avec le cancer du poumon qui est la...
Transplantation cardiaque et pulmonaire : Perdre du poids peut réduire le risque de décès
L'obésité est un facteur de complication pour de nombreux patients ayant nécessité des interventions...