Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Net Infos
L'Echo de l'Armor et de l'Argoat
L'Hebdo de Sèvre et Maine
L'Oise Agricole
La Marseillaise
La Nouvelle Abeille
La NRCO
La Voix du Cantal
La Voix du Nord
Le Berry Républicain
Le Maine Libre
Le Parisien
Le Télégramme
Les Informations Dieppoises
Monaco Matin

Notre avenir dépend (en partie) de l'abeille ...

MEDECINE SANTE

22-02-2013

« Si l’abeille disparaît, l’humanité en a pour 4 ans ! » Selon la phrase attribuée (probablement à tort) à Einstein

Sort sur les écrans cette semaine «Des abeilles et des hommes». Ce film relance le débat sur la disparition de ces insectes indispensables à l'agriculture humaine. Les articles prolifèrent dans la presse, depuis quelque temps, pour nous dire que les abeilles sont menacées dramatiquement et que notre avenir pourrait être contrarié…
Leur disparition massive témoigne-t-elle de l'arrivée de l'apocalypse?
Rendons Hommage à celles qui butinent le nectar des fleurs pour nous offrir leur miel. C’est grâce à la pollinisation des fleurs par les abeilles que la planète nous offre ses fruits.
Une transformation digne des pires scénarios de science-fiction
Selon les chercheurs :

  • Un parasite de mouche les transformerait ainsi en « zombies »
  • Un parasite qui conduit les abeilles domestiques à quitter leur ruche
  • Les désoriente et provoque leur mort.
Ce qui expliquerait leur disparition massive.
Et c'est précisément la menace de la disparition des abeilles qui ramène, une nouvelle fois, au scénario de fin du monde.

L'homme menacée ?
La surmortalité de l'abeille domestique inquiète, les menaces se multiplient. « Lorsque j'étais enfant, mon père me disait qu'à partir de 5% de destruction, il fallait se poser des questions. La moyenne nationale est montée à près de 30% ! » (O.Belval - Apiculteur dans le sud de l'Ardèche)
Concernant les espèces sauvages, la situation est différente :
  • On en compte 20 000 dans le monde
  • Entre 900 et 1000 en France.
  • Certaines ont disparu, sont menacées ou en cours d'extinction
Pour le chercheur écotoxicologue c'est :
  1. La combinaison des pathologies (virus, maladies et parasites)
  2. Les pesticides et de l'appauvrissement de leurs ressources alimentaires
qui cause leur grande perte avant qu'elles n'aient eu le temps de s'adapter.
Un impact énorme en cas de disparition
Pas de fin du monde (selon Y.Le Conte - Directeur d'unité à l’Inra) en vue en cas d'extinction.
"Les conséquences seraient énormes mais la fin des abeilles ne pas serait synonyme de fin du monde, il faut rester sérieux."
Une idée qui contient un fond de vérité toutefois dans l'inconscient collectif et même si elle est très critiquable, elle contient un fond de vérité :   
  • 80% des plantes à fleurs sont pollinisées par l'animal
  • Les abeilles sont les meilleurs pollinisateurs
  • 30% de ce qui est dans nos assiettes est lié à la pollinisation.
Le petit déjeuner par exemple :
  1. Sans les abeilles =  pas de confiture
  2. Pas de jus d'orange et de café. (Du moins, pas au même prix ni à une telle qualité). Même s'il est rare que la reproduction des plantes ne se fasse à 100% par la pollinisation, sans elle, les rendements sont bien moindres et les fruits de moins bonne qualité.
Il faudrait trouver des mesures compensatoires mais aux coûts exorbitants.
Un exemple frappant : Sur les contreforts de l'Himalaya, l'espèce sauvage qui pollinisait les pommiers a disparu
  1. Des Chinoises le font manuellement au plumeau ou
  2. Polliniser des amandiers par la force du vent provoqué par les pales d'un hélicoptère.
Résultat : Raté !

 

source : lexpress.fr

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →