Carnet

Lima: le cimetière sous la lune

14/08/2012

Le Cimetière général de Lima, une gigantesque ville de pierre pétrie d'histoire qui suscite un engouement touristique inédit.

« J'ai peur, mais j'aime ça »

Construit en 1808 sous la vice-royauté par un architecte et prêtre basque dont il porte le nom, le cimetière Matias Maestro de Lima est l'un des plus grands d'Amérique Latine.
Reposent dans le cimetière classé "musée sans toit " plus de 200.000 personnes parmi les figures les plus illustres du Pérou.

 

Les visites à thème :

  1. L'amour, comme en février pour la St-Valentin
  2. La mort, comme en novembre pour la Toussaint

"C'est ce qui intéresse le plus les jeunes visiteurs, le cimetière est comme une fenêtre sur 200 années d'art et d'histoire, deux siècles de la vie et de la mémoire qui ont façonné le visage du Pérou", commente l'historien José Bocanegra (Guide passionné de ces visites nocturnes).

La nuit, le délabrement fait place au mystère

A la lueur des lampes et des torches, prennent tout leur relief dramatique et fantasmagorique :

Dans un des quartiers les plus pauvres de Lima, sa construction pourtant a été la première concession à la modernité dans l'urbanisation de la capitale péruvienne, (début de la colonisation espagnole au 16e siècle).
Avec l'apparition des premières théories hygiénistes :
Il fut décrété que désormais les défunts seraient enterrés loin de la ville afin de ne pas contribuer aux épidémies qui faisaient rage à l'époque.
C'est donc à 10km de la ville alors fortifiée que fut choisi l'emplacement du cimetière :

  1. Un endroit bien choisi
  2. Ventilé
  3. Près de la rivière

Et dont l'architecte avait également prévu des jardins d'herbes aromatiques (« pour éloigner les miasmes », précise José Bocanegra).
De grandes figures politiques, des centaines de religieuses y sont enterrés,
ainsi que les héros des guerre d'Indépendance et du Pacifique, dont les restes ont été réunis dans une crypte monumentale.

Source : libération.fr

Pour les Navajos, la mort est une renaissance

Les Navajos vivent aux États-Unis, dans des réserves du nord-est de l'Arizona et des régions contigü...

Les dauphins capables de faire le deuil

Le rite funéraire d'un dauphin Au large de la ville de Qinzhou (province du Guangxi en Chine),  un...

Mourir en France

Certifier la mort par un médecin En France nombreuses sont les démarches à suivre après un décès. L...

Les couleurs de deuil

Depuis toujours les couleurs sont évocateurs, variant selon les cultures. Pour cela, chaque société...