Carnet

Oui le diesel pollue : 19.000 décès chaque année en Europe

19/01/2013

Une réduction des émissions de ces particules fines déclarées «cancérogènes certains» par l'OMS allongerait l'espérance de vie de plusieurs mois.

Les efforts en France sont insuffisants.

Plus aucun doute pour les experts de l'OMS: les gaz d'échappement des moteurs Diesel jouent un rôle certain dans le développement de cancers du poumon et peut-être de la vessie. Responsable de l'émission de particules fines et de monoxyde d'azote, les moteurs Diesel étaient classés depuis 1989 avec les «carcinogènes probables».
Le Pr William Dab dès 2001 écrivait :
« Il est justifié de prendre toutes les mesures possibles pour réduire le niveau d'exposition des populations urbaines aux particules fines, puisqu'il n'y a pas de seuil à l'impact sur la santé. »

Nécessité d'agir

Harvard publiaient en 2009 l'analyse de 50 grandes villes américaines. La population avait bénéficié de 7 mois d'allongement de l'espérance de vie chaque fois qu'une ville avait réussi à diminuer de 10 Microgrammes par M3 le taux annuel moyen de particules fines dans l'air.
Plus de 3.000 décès prématurés et 1.000 hospitalisations pourraient être évités chaque année dans seulement 9 grandes villes françaises.
L'effet néfaste des particules fines sur l'organisme ne concerne pas que le cancer:
L'essentiel de l'impact sur la santé concerne :

  • Les maladies cardio-vasculaires,
  • Puis les bronchites chroniques
  • Et enfin les cancers.

Pour 2015, Le HCSP recommande de parvenir à réduire les émissions de particules fines pour être en dessous de 15 microgrammes par M3.
Le trafic routier n'est pas le seul responsable, Il faut aussi réduire l'utilisation du gazole comme source de chauffage, une source importante de pollution urbaine.
La pollution atmosphérique est responsable de la mort de 16.500 personnes en France. En cause principalement : les particules fines et l’ozone qui dépassent les taux fixés par l’OMS et qui induisent des troubles respiratoires parfois très graves.
Les efforts dans la mise en œuvre de politiques publiques d’amélioration de la qualité de l’air doivent être poursuivis

Source: Afp

Mort subite du sportif : 2 morts par jour !
Chaque année en France, entre 600 et 800 sportifs amateurs décèdent sur un terrain de sport. 2 morts...
De la musique pour toujours : Le cercueil audio 2.0
Vous souhaitez pouvoir écouter de la musique lorsque vous serez mort ? La firme sudédoise « Pause L...
L’obésité n’est pas, en soi, une cause de surmortalité
Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis quelques temps en matière de Santé, il est fréquent...
Antidépresseurs et grossesse ne signifient plus un risque de mortalité néonatale
La plupart des antidépresseurs sont déconseillés lors d'une grossesse. Publiée par le Journal of the...