Carnet

Perte d'un être cher

23/08/2012

La perte d’un être cher engendre bien souvent une vague d’émotions très difficiles à gérer.


Etat de choc


Suite à l’annonce du décès, l’individu qui prend le choc de plein fouet, se retrouvera durant quelques heures, dans un état de sidération plongeant sa conscience, par mécanisme de défense, dans le déni de cette réalité douloureuse.


Travail de deuil


La douleur est ici très intense. La personne n’a plus goût à rien, elle perd toute motivation et joie de vivre, elle est triste et voit tout en noir. L’évocation du souvenir de la personne chère génère une souffrance très vive. Ce cheminement devra mener à l’acceptation de la perte, et cela pourra prendre de 6 mois à 2 ans.


La Reconstruction

 

La personne retrouve peu à peu sa motivation et reprend goût aux choses. C’est la troisième phase.
L’évocation du souvenir ne provoque plus une douleur aussi intense et le décès est accepté. Le travail de deuil est accompli et la personne arrive à se reconstruire.

Il est probable que l’individu développe une véritable dépression si la période de deuil s’éternise. La personne devra alors bénéficier d’un soutien psychothérapeutique et d’un diagnostic médical précis.

Il ne faut en effet pas confondre :

  • L’état de dépression réactionnelle normal faisant suite au décès d’un être cher (dissipé au bout de quelques mois) et
  • Une dépression qui s’installe durablement et qui devra faire l’objet d’un traitement médicamenteux et psychologique.

Ne pas attendre que la dépression s’installe


Un accompagnement et un suivi psychologique durant la phase de deuil pourront prévenir d’éventuelles pathologies liées à un deuil inachevé.
Afin de mieux traverser cette épreuve, une mise en place de certains repères tel qu’un espace d’écoute et de soutien sera positive.

Source : JD
photo: la-psychologie.com

Les français en bonne santé moins vieux
Bien qu'elle soit championne de l'espérance de vie des femmes, la France connaît un léger recul de l...
Réflexions sur la fin de vie et les soins palliatifs
Nous mourrons de plus en plus vieux mais aussi de plus en plus souvent au terme d’une longue maladie...
L’horloge de la mort
On peut ne jamais regarder directement le soleil, pas même pendant sa propre mort.    Et pourtant,...
Pourquoi s'approcher de l'expérience de la mort?
Des visions   Parlons des expériences transcendantes au delà du normal qui se produisent généralem...