Carnet

Pourquoi des fleurs ?!

11/08/2020

Les fleurs sont une expression traditionnelle de sympathie quand une personne est décédée. En effet, elles sont souvent envoyées aux funérailles, services commémoratifs et maisons des familles endeuillées. Il n'y a pas de types de fleurs appropriés pour exprimer sa sympathie, mais certains sont considérés comme plus traditionnels et sont favorisés pour leurs couleurs douces. Nous avons tendance à prospérer une tombe lorsque l'on vient s'y recueillir. C'est une manière pour nous à n'importe quand dans l'année de montrer notre affection à nos proches décédés. Le choix des fleurs de deuil en fonction des saisons, s’avère dans ce cas être primordial. Car les fleurs de saison résistent plus et restent plus longtemps épanouies.

La plus ancienne preuve d’utilisation de fleurs lors d’un rite funéraire

En analysant des empreintes en Israel autour de sépultures datant du Mesolithique ; les scientifiques ont trouvé une preuve que les morts enterrés étaient posés sur un matelas de fleurs. L’étude récente porte sur 4 chambres funéraires du site israélien du Mont Carmel, les squelettes datant d’environ 12.700 ans (estimation à 1 000 ans près) selon une datation au carbone. Les morts étaient posés sur un lit de plantes : plantes aromatiques, menthe, sauge, scrofulaire…aux couleurs vives lors de leur floraison, laissant penser qu’elles étaient choisies pour leurs qualités esthétiques. Les empreintes des plantes ont été trouvées uniquement dans les sites funéraires et pas dans les autres zones de la grotte, ce qui renforce la théorie selon laquelle les plantes étaient placées intentionnellement dans le cadre d’un rite funéraire.

Ils ont vécu en méditerranée il y a de 10.000 à 15.000 ans, les « Natoufians » seraient la première société de "chasseurs-cueilleurs" ayant évolué vers la sédentarisation. La découverte révèle les pratiques et la conception de la mort. Les enterrements fleuris étaient destinés à rendre les morts plus "confortables", un signe de la préoccupation de leur bien-être après la mort.

Le site préhistorique de Shanidar situé dans le Kurdistan et de quatre restes de Néandertaliens, découvert au début des années 50, avait donné lieu à un record d’ancienneté des rituels funéraires (60 000 ans). Shanidar IV (squelette d'un homme adulte âgé entre 30-45 ans) avait été retrouvé en position fléchie sur le côté avec une concentration de pollen nettement supérieure à ce qui avait été trouvé dans d'autres parties du site.

Cette découverte d’une importance capitale impliquerait que l’homme de Néandertal avait un esprit proche du nôtre : enterrant et prenant soin de ses morts. Mais, de nos jours, les archéologues sont peu nombreux à accepter cette thèse. La présence d’un animal fouisseur ayant creusé des terriers sur le site, serait une explication plus plausible aux traces de pollen retrouvées.

Les fleurs traditionnelles de sympathie

La fleur de Lys est la plus souvent associée aux funérailles pour offrir sa sympathie. Dans le folklore chrétien, le Lys représente la résurrection. Dans le langage des fleurs, elle traduit l'idée que l’âme du défunt est innocentée. 

Les roses, plus particulièrement les roses blanches ou de couleur pastel, sont connues dans les expressions de sympathie. Elles sont appropriées pour des services commémoratifs et pour l'envoi de fleur aux membres de la famille en deuil.

Les œillets sont souvent arrangés avec d'autres types de fleurs. En raison de leurs fleurs denses, ils sont aussi souvent utilisés pour faire des couronnes, des croix et peuvent se présenter sous différentes formes lors des funérailles.

Les chrysanthèmes sont des fleurs spectaculaires souvent combinés à des arrangements de fleurs de lys et les roses, pour offrir la sympathie à une famille endeuillée.

Les Glaïeuls sont également utilisés dans les funérailles. Ils ont une certaine ressemblance avec les lys, mais présentent de longues tiges et des feuilles en forme de lame. Ce type de fleur est disponible dans une variété de couleurs.

Les roses et les lys sont présents dans les bouquets de fleurs de deuil de façon perpétuelle. N’oublions pas que les fleurs de saison peuvent embellir les assemblages funéraires. Ainsi au printemps, optez pour les fleurs à bulbe : crocus, jacinthes, tulipes, glaïeuls, jonquilles... les petites clochettes blanches du muguet ajouteront une touche de pureté aux bouquets de fleurs de décès.

Pour l’été, nous verrons l’avènement des fleurs de la famille des Astéracées, comme les gerbéras. Et en automne, les chrysanthèmes sur le devant de la scène, qui sont aussi des fleurs de Toussaint. Enfin, l'hiver, les hellébores, esprits et autres perce-neige accompagneront cyprès et bruyères.

Fleurs comme accessoires funéraires

Les bouquets de fleurs de deuil et les compositions funéraires des fleuristes avec les fleurs de saison peuvent être ornées d'un ruban avec un message particularisé afin de célébrer un défunt. Lors d'une occasion particulière comme l'anniversaire d'un décès ou la Toussaint.

Néanmoins, lorsque les fleurs de décès sont là pour orner une tombe tout au long de l'année, il en est de même des accessoires funéraires que l'on rajoute au fur et à mesure pour rendre hommage à un disparu. Par exemple, un médaillon photo en porcelaine, un inter rajouté sur une plaque funéraire...

Tous ces objets funéraires constituent une alternative aux fleurs pour qui souhaite un article qui traversera le temps afin de rendre un éternel hommage à la mémoire de l’être cher disparu.

Les fleurs de deuil et la Toussaint

Toussaint c'est le 1er novembre. Les fleuristes exposent leurs plus beaux bouquets de fleurs de Toussaint pour l'occasion. Et parmi elles figurent les célèbres chrysanthèmes. Sans oublier que  d'autres fleurs de deuil peuvent être entreposées sur les tombes à l’occasion de ce jour de l'année particulier, consacré aux défunts. Nous trouvons le chrysanthème sur les tombes à la Toussaint. Cependant comme il existe de nombreuses variétés de chrysanthèmes, les cimetières sont en effet ornés d'une variété de formes et de couleurs. Les chrysanthèmes alvéolés correspondent à des marguerites. Nous pouvons aussi trouver des chrysanthèmes pompon d'un blanc immaculé, impeccables pour figurer la pureté, mais ils existent aussi dans de beaux tons orangés ou mauve. Un bouquet de chrysanthèmes évoquera l'affection éternelle que nous ressentons pour un défunt.

De différentes plantes de Toussaint et fleurs de deuil sont d’exemplaires fleurs de Toussaint. En bouquet à poser dans un vase de cimetière, en assemblage floral ou en jardinière, les véroniques, bruyères, et autres roses seront un tout aussi bel hommage à un disparu. Les fleuristes étant souvent dépassés le jour de la Toussaint, ce peut être une prudence que de commander son bouquet de fleurs de deuil à l'avance. Sachons que les fleuristes en ligne proposent aussi un service de livraison des fleurs de Toussaint sur la tombe pour peu que l'on indique son emplacement. Un service qui s'avère bien pratique lorsque nous habitions loin du cimetière où se trouve la tombe que nous désirions commémorer. Nous pouvons également avoir appel à une livraison à domicile, ce qui évite le déplacement chez le fleuriste avant le cimetière. Que ce soit les fleurs fraîches ou les fleurs artificielles pour cimetière et les plaques pour cimetière bénéficient de cette faveur.

Pour le réconfort de la famille en deuil ?

Cela n'est jamais une tâche facile et le plus souvent les gens se sentent impuissants voire incapables d’apaiser réellement les sentiments d'autrui. Heureusement, les fleurs sont non seulement un bon moyen de consolation mais encore de décoration pour faire prospérer une tombe. Ces deux derniers siècles, la tendance est à l’arrangement des fleurs de deuil. Il y en a généralement de tous genres : odorantes en forme de cœurs, de croix et des logos. Les différents types de bouquets de fleurs de deuil comprennent la couronne, qui est un arrangement circulaire de fleurs et de verdure. Sa forme symbolise la vie éternelle.

Le stand de fleurs est orné d’arrangement pour des accessoires funéraires. Le stand doit être visible. Placé d'un côté et sur un support de l’autre avec la possibilité de choisir à différents niveaux. Sachez qu’un arrangement en forme de croix symbolise le défunt pour le christianisme. La famille du défunt commande généralement un arrangement appelé un coussin de cercueil à placer sur le haut du cercueil. Dans le cas de décès d’un enfant, les décorations florales en forme d’anges, des lapins, des ours, ou d'autres objets sont réalisés en blanc avec des feuilles rognage.

Une fois le service funèbre est terminé, la famille en deuil commence à faire face à leur perte. C’est le moment idéal pour vous de les réconforter en les offrants des fleurs ou une quelconque plante qui montre qu'ils peuvent compter sur votre soutien. Traditionnellement, on utilise des fleurs blanches. Cependant, d’autres choix aussi sont mis en votre disposition. Comme par exemple : Chrysanthèmes, des roses en rouge, blanc, jaune et rose, lys blancs et les œillets. De nos jours, pour alléger la famille et les proches, des sites web proposent des services de commandes et de livraison de fleurs en ligne.

Quelles fleurs offrir pour exprimer ses condoléances ?

Offrir des fleurs pour exprimer ses condoléances et sa tristesse suite à la perte d’un proche est très courant. Cependant, on se demande souvent lesquelles offrir.

D’où vient la tradition d’offrir des fleurs lors d’un enterrement ?

Les fleurs de deuil symbolisent le soutien et l’affection que l’on témoigne à la famille du défunt. C’est également une manière de dire au revoir à ce dernier. Par ailleurs, bien qu’un enterrement soit toujours un moment de séparation très triste, les fleurs permettent d’apporter un peu de couleur à cet instant. Un geste simple, mais une délicate attention. En revanche, il est important de veiller à rester sobre. Un enterrement demeure un moment de recueillement, de discrétion et de respect vis-à-vis du défunt et de sa famille.

Selon certains fleuristes et professionnels de l’univers funéraire, la tradition d’offrir des fleurs à l’occasion d’un enterrement remonte à l’Antiquité. En outre, à cette époque, les fleurs de deuil permettaient d’atténuer l’odeur de la décomposition du corps du défunt. En parallèle, les fleurs reflètent l’âme du défunt. Lorsqu’on en offre, elles reflètent également sa personnalité et sont à l’image d’un lien qui nous unit. De l’amour, de l’amitié, de la complicité ou juste le bonheur d’un souvenir agréable.

Les compositions florales varient selon la culture

Selon la religion, la culture et le pays où l’on se trouve, le fait d’offrir des fleurs lors d’un enterrement ne se fait pas de la même façon. On note des différences au niveau de la composition, des couleurs et même de l’approche. Par exemple, au sein de la communauté juive, les fleurs ne sont pas appropriées. Il en va de même au sein des communautés musulmane et hindoue. Pourtant, au sein de cette dernière, des guirlandes de fleurs ornent souvent le cercueil ouvert. Du côté des bouddhistes, les fleurs blanches sont ancrées dans la tradition, tandis que le rouge est à proscrire. Enfin, les funérailles asiatiques, et notamment en Chine, au Japon et en Corée, on privilégie les chrysanthèmes jaunes et blancs.

La couleur des fleurs varie selon le lien avec le défunt

En règle générale, il est conseillé de choisir les fleurs en fonction du lien que vous aviez avec le défunt, ou avec sa famille. Bien entendu, votre geste d’attention et d’affection demeurera apprécié à sa juste valeur. Cependant, s’il s’agit de votre famille, d’amis ou de connaissances, votre geste n’aura pas le même impact selon votre proximité.

Du rouge pour un proche, du blanc pour un enfant

Vous avez perdu un cousin ou une cousine, ou avez un lien de parenté avec le défunt ou ses proches. Dans une telle situation, votre devoir est d’exprimer votre émotion et votre amour au défunt ou à sa famille.

Ainsi, il est recommandé de privilégier les roses rouges pour les personnes très proches. C’est le choix que font généralement les veufs ou veuves pour dire un dernier au revoir à leur bien-aimé(e) décédé(e).

Par ailleurs, si la personne décédée est un enfant, les fleurs blanches sont conseillées. Elles reflètent l’innocence et la légèreté.

Une couronne dans les tons clairs pour rendre hommage à un ami

Pour dire au revoir à un ami, les fleuristes conseillent généralement une couronne. Elle symbolise notamment l’attachement au défunt, et le soutien à la famille de ce dernier. Vous pouvez tout à fait choisir la couleur des fleurs qui viendront composer la couronne. Les couleurs légères telles que le blanc et les tons pastel sont généralement les plus recommandées. Elles symbolisent notamment une amitié éternelle.

Un bouquet sobre et discret pour exprimer votre compassion

Même si vous n’avez pas spécialement de liens forts avec le défunt, vous pourriez avoir envie d’exprimer votre compassion. Dans ce cas, privilégiez un bouquet sobre, qui vous permettra de rendre hommage au défunt discrètement. En revanche, si vous gardez des souvenirs joviaux des moments passés avec le défunt ou avec sa famille, vous pouvez opter pour des couleurs vives.

La variété a également une symbolique

Parmi les fleurs les plus offertes lors d’un enterrement, on retrouve la rose, le chrysanthème et l’œillet. La première est la plus utilisée, mais elle est généralement réservée aux plus proches. Quant aux chrysanthèmes, elles sont généralement associées à la Toussaint. Cela dit, elles peuvent aussi être utilisées dans les compositions florales (couronne, dessus de cercueil, etc.). Elles s’associent également très bien aux roses.

Enfin, les œillets se déclinent sous différentes teintes. Il s’agit donc des fleurs les plus adaptées si vous souhaitez rendre hommage à une personne plus ou moins éloignée. Elles témoignent à la fois le respect, la discrétion, la considération et la compassion avec la famille.

Les fleurs de deuil peuvent faire partie de compositions diverses

Par ailleurs, outre la couleur et la variété des fleurs, la composition a également une symbolique. Vous pouvez opter pour une couronne, une raquette ou un devant de tombe. La première est la plus courante. Elle permet d’assembler plusieurs couleurs et plusieurs variétés. Il s’agit de la manière la plus personnalisée de rendre hommage à travers les fleurs.

La raquette, quant à elle, est généralement composée de roses, gerberas et autres lys. Elle couvre le cercueil pendant la cérémonie et, en général, on y accroche un ruban sur lequel les proches peuvent exprimer leurs condoléances. Cette composition peut tout à fait être personnalisée également. Enfin, si vous choisissez un devant de tombe, celui-ci sera déposé sur le monument funéraire du défunt. Les couleurs peuvent être chaudes ou sobres, en fonction de ce que vous souhaitez exprimer.

 

Présenter ses condoléances

Le décès est une des épreuves les plus difficiles pour une famille, c'est pourquoi il est nécessaire...

L’embaumement des défunts

Si auparavant, la thanatopraxie, ou la pratique de l’embaumement, était dédiée aux familles aisées d...

Cimetière : Il faut faire des concessions …

De manière générale, lorsqu’une personne décède, le corps est enterré sous terre ou incinéré. Dans d...

Les phases du deuil

Toute personne ayant perdu un être cher doit passer par le travail de deuil. Ce processus est indisp...