Carnet

Présenter ses condoléances

11/08/2020

Le décès est une des épreuves les plus difficiles pour une famille, c'est pourquoi il est nécessaire d'apporter son soutien en présentant ses condoléances. Une lettre et une présence au moment de la veillée ou des obsèques permettront de présenter ses condoléances à la famille du défunt.

Présenter ses condoléances en personne

Le décès est toujours une étape douloureuse pour une famille. Le plus souvent, la présence de la famille, des amis, des connaissances ... peuvent contribuer à soulager cette douleur. Ainsi, il est d'usage de présenter directement ses condoléances à la famille du défunt. Toutefois, {

- On évitera de présenter ses condoléances dès les premières heures qui suivent le décès pour ne pas déranger la famille. 

- On doit donc patienter jusqu'à ce que la famille diffuse un faire-part de décès. La meilleure façon de présenter ses condoléances serait d'assister à la veillée pour rendre un dernier hommage au défunt. Si vous étiez proche du défunt, parlez à la famille de ses qualités ainsi que de la perte qu'il représente.

Présenter ses condoléances par mail ou réseau social

Il n’est pas très convenable d’envoyer un e-mail ou un texto pour une situation aussi délicate

De nos jours, la technologie permet de présenter ses condoléances de différentes manières, mais on déconseille de les utiliser pour des premières condoléances. Le courriel ou le réseau social convient lorsque vous avez déjà rendu un hommage pendant les obsèques ou à la veillée. Ainsi, on peut montrer qu'on pense toujours à la famille et au défunt. Si on ne peut pas envoyer de lettre, par exemple, parce qu'on est en voyage, il est préférable d'appeler directement la famille. On explique qu'on ne peut pas assister en personne aux obsèques mais que toutes ses pensées vont à la famille. Ensuite, nous conseillons de se présenter en personne auprès de la famille du défunt dès que c'est possible.

Une lettre ou une carte pour présenter ses condoléances

Si on ne peut pas se présenter en personne, on peut envoyer une lettre de présentation de condoléances. De préférence, écrivez une lettre manuscrite pour avoir plus d'impact. En effet, (les lettres imprimées sont trop impersonnelles). De même, il est préférable d'envoyer la lettre avec un bouquet de fleurs pour alléger la charge de la famille.

En général, une lettre de condoléances contient les points suivants : 

- Le destinataire de la lettre (l'épouse, le frère, le fils, etc)

- Les rapports qu'on entretenait avec le défunt

- Les qualités du défunt. On peut varier cette présentation selon que vous soyez ou non très proche de la famille. On doit préciser qu'on peut utiliser un ton personnel et affectueux si c'est nécessaire. Une lettre de condoléances ne doit pas être trop longue et encore une fois, privilégiez la forme manuscrite. La lettre doit aussi être de format standard sans aucune décoration.

Une lettre ou une carte de condoléances est une excellente alternative pour exprimer ses sentiments et soutenir les proches que le défunt a laissés derrière lui. Il n’est certes pas toujours facile de trouver les mots qu’il faut lorsque l’on est submergé par la tristesse, raison pour laquelle la rédaction d’une telle lettre peut s’avérer compliquée. L’essentiel est que les sentiments transparaissent à travers chaque phrase, chaque ligne et que les paroles écrites viennent du fond du cœur.

Quelques règles à suivre lors de la rédaction d’une lettre de condoléances

Si l’on a à cœur d’exprimer ses sentiments, il y a tout de même quelques consignes à respecter afin de ne pas froisser la famille du défunt lors d’une rédaction de lettre de condoléances. Ce que l’on doit garder à l’esprit, c’est que ce message s’adresse à des personnes qui portent le deuil et qui ont perdu un être cher. Ils sont certainement dévastés de chagrin, de ce fait, mieux vaut ne pas faire un étalage de mots et de bons sentiments, car la lecture d’interminables lignes peut également être éprouvante. Une lettre de condoléances en bonne et due forme doit, certes, être un message d’amour et de compassion, mais doit également être brève et facile à lire. Une jolie écriture sur une feuille de papier sera toujours plus appréciée, de plus c’est une grande marque de respect. Si l’on ne peut pas se déplacer pour les obsèques, faire parvenir une petite carte de condoléances est également préconisé.

Agrémenter sa lettre de condoléances

La rédaction d’une lettre de condoléances n’est pas une mince affaire et parfois, même avec le cœur rempli de bons sentiments, la feuille reste blanche et les mots justes ont du mal à sortir. La solution serait d’écrire une phrase que le défunt avait coutume de prononcer ou une citation qui lui tenait à cœur. Sinon, emprunter quelques mots à des poètes et écrivains peut être utile. Voici quelques exemples de citations utiles dans ce genre de situation :  

- «L’amour est la seule chose que l’on emporte dans l’éternité» Antonine Maillet

- «C’est parfois d’une situation désespérée que jaillit l’espoir» Lao She

- «L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console» William Shakespeare

- «On passe la moitié de sa vie à attendre l’amour et l’autre moitié à quitter ceux que l’on aime» Victor Hugo

- «Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour revivre» Marguerite Yourcenar

Attention à ne pas tomber dans le piège des citations. Plusieurs citations reprises et pas assez de mots sincères venant de soi-même peut être considéré comme impersonnels, voire hypocrite. Ne choisir qu’une seule citation qui résume bien ce que l’on ressent et ce que l’on souhaite exprimer à la famille du défunt.

Quelques astuces pour rédiger sa lettre de condoléances

Bien choisir son type de lettre de condoléances est indispensable en fonction de la religion des personnes à qui elle est destinée. Se déclinant en plusieurs types, à savoir lettres chrétiennes, musulmanes, juives, universelles ou autres, ces messages sont avant tout une marque de respect et de compassion envers la famille du défunt. Ces variétés de lettres et cartes contiennent déjà un message ou une citation, faisant référence au Créateur, à l’Éternité ou à l’Amour.

Voici quelques règles à suivre pour ne pas commettre la moindre erreur lorsqu’on écrit une lettre de condoléances :

- Il ne faut jamais rédiger sur un clavier, ces messages doivent venir du cœur et être manuscrits.

- Éviter d’aborder un autre sujet que celui du défunt, inutile de faire du remplissage ou de parler de la pluie et du beau temps.

- Évoquer le défunt en écrivant au moins une fois son nom ou son prénom en fonction du lien avec cette personne.   

- Mieux vaut éviter tous types de fautes d’orthographe.

Si le lien avec le défunt n’était pas prononcé ou s’il s’agissait d’une simple connaissance, mieux vaut s’enquérir de son nom complet et de l’épellation de celui-ci. En naviguant sur internet, on peut trouver des écrivains de lettre de condoléances si l’inspiration ne vient vraiment pas. A vous donc de trouver parmi les multiples inspirations en ligne, celle qui saura faire parler votre cœur.

Pourquoi des fleurs ?!

Les fleurs sont une expression traditionnelle de sympathie quand une personne est décédée. En effet,...

L’embaumement des défunts

Si auparavant, la thanatopraxie, ou la pratique de l’embaumement, était dédiée aux familles aisées d...

Cimetière : Il faut faire des concessions …

De manière générale, lorsqu’une personne décède, le corps est enterré sous terre ou incinéré. Dans d...

Les phases du deuil

Toute personne ayant perdu un être cher doit passer par le travail de deuil. Ce processus est indisp...