Carnet

Que se passe-t-il pendant le processus de la mort?

PSYCHOLOGIE DE LA MORT

18-06-2014

Nous ne savons pas ce qui se passe réellement dans le corps d’un mourant. Voici des informations qui nous aideront à être plus utiles dans ces derniers moments pénibles.
Pendant le processus de la mort, les systèmes de l'organisme meurent petit à petit. Le mourant a moins d'énergie et commence à dormir de plus en plus. Le corps conserve le peu d’énergie qu’il a, par conséquent, a besoin de moins de nourriture. Dans les jours (ou parfois des semaines) avant la mort, le mourant peut perdre tout intérêt pour la nourriture et la boisson. En fait, en le forçant à manger ou à boire, cela peut causer un étouffement, puisqu’à ce stade,  avaler devient difficile, la bouche est très sèche.

Comme la personne prend moins de nourriture et de boisson, elle va faire ses besoins moins fréquemment. Elle peut devenir confuse, agitée,  ce qui pourrait être le résultat du cerveau qui reçoit moins d'oxygène.

Plus tard, les extrémités du corps ensuite l’ensemble du corps devient froid au toucher et peut devenir gris bleu.  Certaines peaux peuvent montrer des signes de marbrures. Comme la personne se rapproche de la mort, il devient de plus en plus difficile de respirer, la respiration est bruyante et irrégulière, il semble parfois que la personne ne peut pas respirer du tout. Si la personne mourante éprouve de la douleur, on lui administre habituellement des médicaments pour alléger cette douleur.

Nous avons souvent une idée préconçue de la façon dont la mourante doit gérer sa mort tant émotionnellement que spirituellement. Cependant, il est important de se rappeler que chaque personne éprouve les choses différemment. Certaines personnes ont besoin de dire au revoir ou de parler à une autre personne avant son décès, d'autres pas. Certaines personnes préfèrent participer à des rites religieux, tandis que d'autres peuvent garder le silence jusqu'à la fin et passera quand tout le monde aura quitté la salle. Les médecins et les autres professionnels conseillent aux proches de prendre leurs repères à partir des volontés des mourants et éviter de projeter leurs propres désirs ou besoins sur la personne. Ils incitent plutôt les proches à continuer à parler et à réconforter le mourant.

Dans une clinique, la mort d’une personne est annoncée lorsque le rythme cardiaque, la respiration et la circulation s’arrêtent. Quatre à six minutes plus tard, la mort biologique se produit. C'est alors que les cellules du cerveau commencent à mourir par manque d'oxygène et la réanimation est impossible.

Source : www.health.howstuffworks.com

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →