Carnet

Quel est le code vestimentaire à adopter quand on assiste à un enterrement ?

14/08/2020

Lors d’un enterrement, en fonction de la religion du défunt et de sa classe sociale, vous devrez adopter une tenue appropriée. Cet évènement est régi par un code vestimentaire qui privilégie la sobriété et la discrétion. Toutefois, les mœurs et les coutumes évoluent avec le temps. Comment s’habiller pour assister à un enterrement ?

S’habiller pour un enterrement peut traduire des émotions

À l’annonce du décès d’un proche, nous finissons tous par nous interroger sur la tenue adéquate à porter pour un tel moment. S’habiller pour assister à des funérailles est une manière supplémentaire de témoigner son respect pour le défunt et pour la famille de ce dernier. Il s’agit également d’un moyen d’honorer la mémoire de la personne décédée.

Mise en terre ou crémation, la sobriété vestimentaire est de mise

Quel que soit le mode de funérailles choisi par le défunt ou sa famille, la sobriété est de mise. La tenue de deuil porte bien son nom, puisqu’il s’agit avant tout de témoigner du respect envers la personne décédée et sa famille.

La tenue de deuil a évolué avec le temps

Selon Jean-Paul Rocle, chargé de mission cérémonies et ritualités aux Services funéraires de la Ville de Paris, le rituel même du deuil est bel et bien enterré. Si la veuve des années 50 s’habillait en noir pendant un long moment, aujourd’hui, la donne est différente.

Le code vestimentaire propre aux générations précédentes faisait place à une certaine forme de révérence. Par exemple, les hommes portaient un costume afin d’assister à un enterrement. Aujourd’hui, cet aspect soigné semble avoir laissé la place à la banalisation. Rares sont les membres de l’assistance à apporter un soin particulier à leur présentation.

La richesse de la cérémonie a pris le dessus sur le code vestimentaire

On parle désormais d’uniformisation, de banalisation du code vestimentaire pour assister à un enterrement. En revanche, il semble que les familles endeuillées, ou le défunt, de son vivant, misent davantage la mise en scène de la cérémonie. Musique, films personnels, textes lus, objets préférés de la personne décédée, contribuent désormais à honorer la mémoire du disparu.

Adopter une apparence digne de la tête aux pieds

Si le deuil est traditionnellement associé au noir, il est également toléré de porter d’autres nuances, telles que le gris ou encore le bleu marine. Tout en faisant attention à ne pas dépasser les limites de la décence et de la sobriété, il est également possible d’ajouter une touche colorée. Ainsi, le violet et le rouge peuvent venir agrémenter discrètement la tenue. Il peut également arriver que la famille demande aux proches de privilégier la couleur blanche, signe de positivité et de vie.

Les tissus unis étant de mise, les motifs trop voyants ou trop évocateurs n’ont certainement pas leur place dans une cérémonie d’enterrement ou de crémation.

Femmes et hommes

Il est recommandé aux femmes de privilégier une tenue sobre et pudique : jupe longue, chemisier discret et autres manches longues sont les vêtements les plus courants. Genoux, poitrine, ventre et épaules doivent être couverts, notamment si les funérailles se déroulent au sein d’un édifice religieux.

Du côté des messieurs, de nos jours, ils peuvent porter un pantalon en jean sombre : le gris, le noir ou le bleu marine sont tout à fait tolérés. Si l’enterrement ou la crémation se déroule en été, la chemisette et le pantalon en toile légère sont également jugés acceptables.

Les accessoires, chaussures et le maquillage

Concernant les accessoires, les chaussures et le maquillage, l’ensemble doit respecter l’harmonie et la sobriété de la tenue. Par exemple, les colliers, bagues et autres bracelets ne doivent pas refléter un quelconque statut social. Il en va de même pour les lunettes de soleil, généralement utilisées pour cacher les regards tristes. Concernant le maquillage, inutile d’être de la dernière tendance, un peu de poudre sur le visage, du rouge à lèvres clair et une touche de mascara noir seront parfaits.

En ce qui concerne les chaussures, il est recommandé de privilégier les chaussures plates afin d’éviter toute gêne durant la cérémonie et au cimetière. Les hommes quant à eux, sont vivement encouragés à porter des chaussures parfaitement cirées. Quoi qu’il en soit, il est de plus en plus courant de voir des personnes de l’assistance porter des baskets.

Si le temps le jour de l’enterrement est à la pluie, un parapluie noir sera de mise.

Comment s’habiller pour un enterrement juif ou musulman ?

Lorsque le défunt est de confession juive ou musulmane, il est important de prendre en compte les pratiques de ces deux religions au moment de l’enterrement.

Le défunt est de confession juive

Lors de l’enterrement juif, les hommes sont encouragés à porter cette petite calotte sur le sommet du crâne, appelé kippa. Aussi, les proches du défunt font partie des personnes à contacter en cas de doutes. Ils sont probablement au courant des souhaits de leur proche décédé. Les femmes quant à elles, n’ont aucune obligation en matière de code vestimentaire, lors de l’enterrement juif.

Le défunt est de confession musulmane

Hommes comme femmes sont priés de porter des habits sobres, et couvrant les parties du corps telles que les épaules, les jambes et les bras. Durant les sessions de prière se tenant au domicile du défunt, il est recommandé aux femmes de se couvrir la tête au moyen d’un voile ou d’un foulard.

Comment s’adapter à certaines spécificités culturelles ?

L’enterrement est un moment de communion entre les personnes qui ont connu le défunt. Il s’agit également d’un dernier hommage à la personne décédée. Cet hommage passe naturellement par les efforts mis en œuvre par les personnes de l’assistance pour respecter les pratiques culturelles du disparu.

Chez les animistes par exemple, les tenues de couleurs vives sont plus que bienvenues. Chez certaines communautés asiatiques, hommes et femmes sont invités à porter des tenues claires ou, mieux, de couleur blanche.

Honorer la mémoire d’une personne décédée passe par la manière dont ses proches vont se présenter lors de son enterrement. Si les codes vestimentaires varient d’une culture et d’une religion à une autre, il est appréciable de voir l’effort fourni par chacun pour rendre ce moment solennel.

 

La révolution perpétuelle du rite funéraire

Autrefois taboue, la planification de funérailles devient actuellement une action courante, jugée mê...

L’exhérédation légale de ses enfants

L’exhérédation est le fait d’exclure de la succession une personne censée hériter légalement, notamm...

Les émotions provoquées par le suicide d’un proche

Entre l’incompréhension, la colère, la culpabilité et la tristesse, le suicide provoque de vives émo...

Quelles fleurs offrir pour exprimer ses condoléances ?

Offrir des fleurs pour exprimer ses condoléances et sa tristesse suite à la perte d’un proche est tr...