Carnet

Risque mortel au travail

29/05/2013
  • La posture assise prolongée engendre de graves conséquences pour la santé. En Allemagne ou aux États-Unis, les entreprises commencent à se soucier de leurs salariés assis. En effet, leur responsabilité pourrait être engagée.Imposer aux employés une posture aux dangers de plus en plus avérés risque de les mener un jour devant les tribunaux pour des "demandes en réparation". Des solutions commencent à apparaître.
  • Entre la maison et le travail, nous passons en moyenne entre 50 et 70% de notre temps assis. Une étude menée auprès d'environ 800.000 personnes a conclu que ceux qui restaient le plus souvent assis augmentaient de moitié leur risque de mourir prématurément.
  • Faire du sport ne compense pas les méfaits de la position assise... Il reste bien entendu souhaitable de faire de l'exercice mais cela ne suffit pas à contrebalancer les effets d'une posture assise prolongée.
  • Il faut interrompre régulièrement la position assise. Il semble en effet que la cause de ces désordres physiologiques soient liés à l'absence de contraction musculaire : la moindre consommation énergétique des muscles entraînerait une accumulation des sucres dans le sang, d'où le risque accru de risque diabétique.

 

La fin du "saint siège"


D'autres études menées en laboratoire montrent que le simple fait de se lever et faire quelques pas au moins une fois par heure suffirait à ramener les taux sanguins de glucose et d'insuline à niveau proche de la normale. La posture de travail est peut-être l'un des enjeux majeur de la vie professionnelle, c'est bien pour que nous restions assis devant un écran d'ordinateur que la majorité de nos bureaux et fauteuils ont été conçus. De nombreux médecins sont convaincus que cela suffit à contrebalancer les effets néfastes de la position assise sur le long terme.
Le plus simple (et sans doute le plus efficace) est alors de :

  1. Multiplier les incitations et les occasions de se lever
  2. Faire quelques pas
  3. Eventuellement de s'étirer.
  4. Plus professionnel, il existe plusieurs logiciels pour ordinateur qui rappellent périodiquement de se lever et faire de l'exercice.

Changer de position  avant qu'il ne soit trop tard !


Ce qui relève aujourd'hui de l'initiative individuelle (installer soi-même un petit logiciel pour rappeler de se lever régulièrement) pourrait donc bientôt devenir un impératif pour les DRH des entreprises. L'employeur ne pourra pas longtemps s'exonérer de sa responsabilité concernant les problèmes de santé dus à la sédentarité excessive du salarié pendant le temps de travail. Espérons que les choses devraient bientôt bouger en France... c'est le cas de le dire!!

Source : huffingtonpost

Premier décès en France lié au coronavirus
Un des deux patients atteints du nouveau coronavirus en France est décédé à Lille. Il s'agit du pre...
18 000 morts par an directement liés à la prise de médicaments
Le Pr Bernard Bégaud (entendu comme témoin dans le procès du Mediator) a confirmé que les effets sec...
La mortalité liée aux maladies neurologiques augmente
Modes de vie modernes mis en cause La vie moderne est-elle responsable des augmentations de déc...
Santé - 35 % de la population mondiale serait complètement inactive !
5,3 millions de décès dans le monde l’an dernier dû à l'insuffisance d'activité physique contre :...