Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Haute Gironde
Info Eco
L'Agriculteur de l'Aisne
L'Eclaireur Vimeu
L'Union/Marne
La Marne
La Voix du Midi
Le Bulletin de l'Arrondissement de Rouen
Le Confolentais
Le Courrier de l'Eure
Le Démocrate Vernonnais
Le Journal de Gien
Les Nouvelles de Sablé L'Echo Fléchois
Liberté Le Bonhomme Libre
Pays des Alpes-Maritimes

Se Marier vers 40 ans = longévité ?

SOCIOLOGIE DE LA MORT

29-01-2013
Etre célibataire dans la quarantaine doublerait le risque de décès prématurée.
Les chercheurs ont constaté :
  • Les Américains qui atteignent l’âge de 40 ans peuvent s’attendre à une espérance de vie moyenne de 83 ans.
  • Le statut marital aurait une influence sur le risque de mort prématurée.
  • A la quarantaine sans être mariés, doublerait leur risque de mort prématurée
  • Ceux qui ont été mariés mais ne le sont plus au moment d’entrer dans la quarantaine auraient également un risque relativement élevé de décès prématuré.
Pas de relation de cause à effet
Les résultats ont été obtenus en tenant compte de différents paramètres comme :
  1. La personnalité (optimiste, dépressif, sociabilité...)
  2. Les habitudes de vie (tabac, alcool, santé…)
Autant de facteurs qui peuvent théoriquement affecter l’espérance de vie.
La solitude chronique pourrait constituer un élément clé
Cela pourrait expliquer cette augmentation du risque de décès.
Cette hypothèse corrobore celle qui a démontré que les personnes seules vivent moins longtemps (étude de la Harvard Medical school).
Certains spécialistes appellent à prendre ces études avec prudence. Markie Blumer (spécialiste du mariage et de la thérapie familiale à l’University of Nevada) rappelle que l’association entre le mariage et l’espérance de vie n’implique pas une relation de cause à effet. L’étude présente en effet plusieurs limites, elle ne tient notamment pas compte de :
  • La diversité ethnique et socio-économique
  • La cohabitation hors mariage
  • Le soutien affectif apporté par l’entourage (amis et enfants) pour les célibataires.
Source : topsante.com
Etude Duke University Medical Center aux Etats-Unis
(Auprès de 4 800 Américains hommes et femmes nés dans les années 40).

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →